[Focus] La Jeunesse de Picsou (3/12)

La découverte de la Jeunesse de Picsou, par Don Rosa, se poursuit, avec le troisième épisode, Buck Picsou des Badlands. Un épisode chargé de références historiques.

Episode #3: Buck Picsou des Badlands

La première publication de cet épisode chez Egmont en novembre 1992.porte le titre Præriens bedste and (danois). Son titre en anglais est The Buckaroo of the Badlands et l’épisode est classé sous la référence D920008 dans le INDUCKS. La première parution en anglais date d’août 1994, dans Uncle Scrooge #287, le même mois que sa sortie française, dans Picsou Magazine #271.

En 1882, Balthazar Picsou cesse son travail sur le Mississippi et part chercher la fortune vers l’ouest. Le train dans lequel il voyage est attaqué par Jessie James et sa bande! Mais Picsou n’est pas du genre à se laisser faire et se défend. Cependant, dans l’action, il tombe accidentellement du train qui devait l’emmener jusqu’au Colorado. Il rencontre alors Murdo MacKenzie, éleveur de bétail d’origine écossaise, et devient cow-boy dans le Montana. Apprécié dans son travail par Mac Kenzie, Picsou se voit confier la garde d’un taureau de compétition, rapidement volé par deux membres du groupe qui tentent de le semer dans les Badlands.

Dans cette histoire, Picsou rencontre Theodore Roosevelt, futur président des États-Unis!

Dans les premières planches, un voyageur cherche un investisseur pour le commerce d’œufs carrés qu’il aurait découvert dans les Andes dix-neuf ans plus tôt. Ceci évoque Perdus dans les Andes !, une histoire de Carl Barks qui date d’avril 1949, et dans laquelle Donald et ses neveux découvrent la cité d’où proviennent ces œufs. Le voyageur rencontré par Picsou dans cette scène a changé d’identité entre la première version publiée et les suivantes. En effet, dans la version d’origine, il s’agit du professeut de Beurming’ham,  Rhutt Betler lui-même. Sauf que voilà, ce personnage est présenté comme étant mort dans l’histoire Perdus dans les Andes!  Il a donc fallu lui trouver une autre  identité.

Les Badlands sont devenus un parc national, le Badlands National Park, dans le Dakota du Sud. Cette histoire présente le paysage d’érosion et les squelettes que se trouvent dans ce lieu. Le squelette de cet épisode est vraisemblablement fictif avec son nez en forme de bec et peut être lié à la dinosaure-canard que Don Rosa dessine dans les Évadés de la vallée interdite parue en 1999.

Murdo MacKenzie, le nouveau patron de Balthazar, a réellement existé : il est né en 1850 en Écosse,et a émigré aux États-Unis en 1885 pour y diriger des élevages bovins jusqu’à deux ans avant sa mort en 1939.

Ce troisième opus n’est pas le meilleur de la saga, mais il reste d’une richesse et d’une densité inouïe. C’est là un des points forts de Don Rosa, au delà de son humour et de la présence permanente de référence: cet artiste sait raconter de grandes histoires. A suivre dans l’épisode 4!