Brian par Bolland : L’art de la couverture

Brian par Bolland : L'art de la couverture
Release Date
25 octobre 2019
Editeur
Urban Comics
Our Score
9.5

Une fois n’est pas coutume, parlons artbook ! Urban Comics, qui n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine, ayant publié par Les couvertures de Sandman par David McKean ou Crime & séduction sur l’œuvre de Robert McGinnis, s’attaque, en parallèle à la réédition de Killing Joke et à la sortie de Camelot 3000, à la publication du livre intitulé en VO : Cover Story : The DC Comics Art of Brian Bolland. Le titre anglais indique bien ce que l’on va découvrir en ouvrant ce pavé : l’intégrale – ou presque –  des couvertures que l’artiste a réalisées pour l’éditeur américain. En feuilletant la magnifique édition proposée par Urban Comics, l’on s’aperçoit vite que bon nombre de ces couvertures nous sont connues. De multiples images iconiques qui ont marqué l’esprit des lecteurs surgissent sous nos yeux. 

Constitué pour trois quart des illustrations de Brian Bolland, en grand format, vignettes ou “simple” crayonnés, le livre contient de nombreux commentaires du dessinateur à travers lesquels il brasse beaucoup de thématiques : son évolution au sein des différentes maisons d’éditions, ses relations avec ses pairs, le monde de l’édition avec ses contraintes ou ses coups de chances ainsi que l’évolution de ses techniques graphiques. 

Possédant un fort caractère autobiographique, l’artbook présente un artiste exigeant, créatif, en proie aux doutes face à l’absence d’inspiration. L’on perçoit également son rapport aux auteurs, notamment son alchimie avec Grant Morrison avec qui il a collaboré sur Animal Man, la Doom Patrol et Les Invisibles. Son rapport à la violence et aux personnages féminins sont également évoqués.

L’évocation de l’évolution de son travail graphique est suffisamment précise pour satisfaire les avertis et ne pas assommer les autres. Il est intéressant de voir le chemin parcouru depuis le dessin classique sur feuille à l’utilisation de l’ordinateur avec ses montages alliant dessins, photographies et retouches diverses. La façon de travailler avec un éditeur est également abordée, souvent sous forme d’anecdotes : refus de dessins, censure, décision saugrenue jalonnent le parcours du dessinateur de couvertures. 

Brian Bolland use d’un ton toujours empli de dérision et d’humour qui permet au texte d’être agréable à suivre. Seules les références faites par l’auteur à son travail sur Judge Dredd tombent un peu à plat du fait de l’absence des illustrations réalisées pour 2000AD dans le livre.

L’édition d’Urban Comics est particulièrement belle avec un papier glacé épais et de magnifiques reproductions des couvertures.

Ce superbe volume consacré au travail de l’auteur de certaines des couvertures les emblématiques de l’histoire du comicbook est indispensable pour qui souhaite étoffer sa culture comics. Le magnifique écrin proposé par Urban Comics et les commentaires riches du dessinateur lui-même méritent un détour certain !
9.5
Remarquable
On aime
Une édition superbe
Les commentaires de l'artiste, riches et pertinents
On aime moins
Les références au travail de l'artiste chez 2000AD, absent du livre