Lost Dogs (VF-Komics Initiative)

Lost Dogs
Release Date
21 août 2019
Scénario & dessins
Jeff Lemire
Editeur
Komics Initiative
Prix
16 €
Our Score
8

Jeff Lemire est désormais un auteur incontournable du paysage comics. Que cela soit en indé avec Essex County, Sweet Tooth, Black Hammer, Gideon Falls, Descender ou Royal City, ou en mainstream avec Green Arrow ou All-New Hawkeye, il a su imposer une finesse d’écriture et une certaine dramaturgie qui font le régal des lecteurs. 

A ces titres parus en VF, manquait son premier Graphic Novel Lost Dogs, inédit dans notre beau pays. Cette erreur est désormais réparée grâce à Komics Initiative, éditeur qui ressort des pépites inédites et parfois oubliées. 

Jeff Lemire nous conte l’histoire d’un homme au physique hors du commun, un “géant” souvent raillé pour son allure qui ne cadre pas. Ce paysan amène sa petite famille – sa femme et sa fille – en ville pour un spectacle. Mais alors qu’ils profitent de la ville après leur divertissement, ils se font agresser par une bande de voyous.

Ce qui marque à l’ouverture de Lost Dogs, c’est le choix de cette bichromie noire-rouge et le trait plus qu’écorché du jeune Jeff Lemire. Son dessin brut, parfois gauche et naïf, parvient à imposer une puissance indéniable. Un travail de mise en page en gaufrier ou morceau de gaufrier instaure un rythme sans creux. Les expressions des personnages, les gros plans et les pleines pages riches en émotions traduisent la dramaturgie du scénario.

Brut est le dessin, brutale est l’histoire. A la croisée d’Une souris et des hommes de Steinbeck et d’Elephant Man, Lost Dogs met en scène un personnage, sorte de monstre incompris et maltraité, dont la naïve bonhomie enclenche l’empathie du lecteur. Le côté crasseux des personnages secondaires, tous plus ou moins sans scrupules, renforce la noirceur du récit.

Bien que très classique dans son déroulé et ses retournements, l’histoire de Jeff Lemire touche le lecteur et annonce déjà l’auteur de Royal City ou de Sweet Tooth.

L’édition de Komics Initiative fait la part belle aux bonus avec deux préfaces (dont une de Jeff Lemire) et une interview de l’auteur. Le format souple est agréable et convient parfaitement.

Premier Gaphic Novel de Jeff Lemire, Lost Dogs montre un jeune auteur déjà fort de qualités d’écriture dramatique qu’on lui connait depuis. Son dessin, encore très brut, laisse également transparaître la force qu’il possède actuellement. Cette oeuvre de jeunesse, d’une grande noirceur, vaut le détour et pas uniquement pour les inconditionnels de l’auteur ! 
8
Un jeune qui promet
On aime
La dramaturgie de l'historie
La caractérisation des personnages
La tonalité des couleurs
L'édition souple de Komics Inititative, les bonus
On aime moins
Un trait brut, pas encore dégrossi
Un déroulé assez classique