Giant Days Tome 4 (VF – Akileos)

Giant Days - tome 4
Release Date
16 mai 2018
Scénario
John Allison
Dessins
Max Sarin
Editeur
Akileos
Prix
12 €
Our Score
8

Petite review pour ce 4ème tome de la très bonne série Giant Days !

On retrouve nos trois héroïnes, Esther et ses rêves de grandeurs, Daisy et ses obsessions ainsi que Susan et son pessimisme en quête d’un colocation ainsi que d’argent pour la payer. Esther cherche un job, les deux autres filles se lance dans le cinéma indé et toutes les trois écument les sites de petites annonces immobilières.

John Allison nous conte toujours les tracas d’étudiantes des trois héroïnes. Le scénariste parvient à maintenir le niveau de qualité de sa série. Son humour est toujours aussi efficace, les répliques fusent et les situations initialement réalistes sont poussées vers la comédie la plus folle. Les visites de colocation frôlent parfois le grand foutoir mais l’humour vient nous rattraper. L’épisode sur le cinéma indé est très drôle. Esther en fait des tonnes pour notre plus grand plaisir. Les aléas amoureux sont bien traités : Esther qui n’accepte pas qu’on ne s’intéresse pas à elle, Susan qui enchaîne sans envie 3 rencards en une journée et Daisy prise par surprise par une allemande entreprenante.

Le regard d’Allison s’impose toutefois de façon très juste et par petites touches. Le rythme est soutenu, les péripéties s’enchainent sans temps mort. Le scénariste sait également proposer quelques situations qui nous touchent et les personnages secondaires sont bien vus et bien utilisés. Ses héroïnes sont toujours extrêmement attachantes. Le plaisir de les retrouver est intact.

Aux dessins, Max Sarin use toujours de son trait extrêmement vivant. Les expressions des personnages sont en adéquation avec le ton du titre et le dynamisme du coup de crayon crée un rythme endiablé. Les décors permettent de s’immerger pleinement dans les scènes. Les couleurs vives rehaussent l’ambiance du comics.

Le format souple proposé par Akileos est vraiment idéal et quelques couvertures constituent les bonus.

Dans le registre assez peu exploité de la comédie, Giant Days maintient le cap et nous file toujours la banane ! L’addiction est totale et le tome 5 va se faire attendre.

[alert variation=”alert-info”]

Pour découvrir et commander Giant days- tome 4, c’est par ici:

[/alert]

 

8
Excellent
On aime
Des personnages toujours aussi attachants
John Allison sait faire évoluer sa série
Max Sarin, très bon, aux dessins