Les Tortues Ninja – L’histoire secrète du clan Foot (VF – Hi Comics)

Les Tortues Ninja reviennent en France avec la parution simultanée chez Hi Comics de la mini-série en 4 parties “L’histoire secrète du clan Foot” et du tome 1 “La guerre de Krang”. L’éditeur reprend là où Soleil a stoppé son travail après 4 tomes. Cette première review s’intéresse à l’histoire narrant l’origine du clan Foot. Postulat de départ, je n’ai jamais lu ni vu quoi que ce soit sur les Torutes Ninja. Je ne les connais que de noms et c’est donc totalement vierge que je me suis aventuré sur ces terres inconnues.

Ce récit raconte l’histoire de Oroku Saki, un des ennemis jurés des Tortues connu sous le nom de Shredder. Héritier du trône Foot, il va devoir lutter pour mener à bien les dessins du fondateur du clan Ninja. En parallèle de ces événements qui se déroulent dans le passé, les Tortues vont devoir affronter Schredder tout en en apprenant un peu plus sur leur Maitre Splinter.

Le récit de Erik Burnham se déroule à la fois dans le passé où il décrit l’ascension de Saki à la travers l’histoire du clan Foot et dans le présent où un chercheur aurait découvert un vieux livre relatant leur influence et leurs traditions, écrit de la main même du fondateur Takeshi Tatsuo. Les deux lignes temporelles vont quelque peu s’entremêler pour former un tout assez intéressant et bien construit.

L’histoire du clan Foot, faite de code d’honneur, de trahisons, de magie, de rivalité et de réincarnation est plutôt excellente dans sa construction, sa densité et la tension qui s’en dégage. Une apparition de Krang nous fait lorgner vers le tome 1 qui nous en apprendra davantage sur le personnage. L’amateur de récits de Ninja y verra peut-être un certain classicisme mais cela reste très bon. La partie présente est plus simple, propose son lot d’action et de réparties humoristiques mais permet également de développer le rôle du Maitre Splinter et de s’intéresser aux personnages du cast des Tortues : April, Casey et Oroku Karai. L’ensemble contraste avec la solennité de la partie passé et délivre un bon équilibre.

Le personnage de Shredder en ressort doté d’une belle épaisseur et le novice que je suis comprend aisément que ce personnage va donner du fil à retordre aux Tortues, illustré par une dernière page marquante. Le personnage de Kitsune est également bien décrit, à la fois mystérieuse et déterminée. Les Tortues, quant à elles, sont finalement peu présentes. Leurs personnalités et caractéristiques sont peu mises en avant.

Les dessins de Mateus Santolouco sont très bons et sans doute plus efficaces et adaptés à la partie passée. Son trait plutôt fin amène des compositions détaillées et précises. Les décors sont très travaillés et les scènes d’action sont d’un dynamisme assez impressionnant. Loin d’être bruts, les tons de la colorisation de Joao Viera amènent une sobriété et un réalisme qui convient à la mini-série.

La quatrième de couverture présente ce récit comme un Year One des Tortues, ce le sera plus pour Shredder que pour les Tortues elles-mêmes.

         

L’édition de Hi Comics est très bonne, agrémentée d’une galerie de couvertures mais cela manque peut-être d’un petit édito pour introduire l’univers et ses personnages, surtout si l’un des objectifs est de conquérir de nouveaux lecteurs.

L’histoire secrète du clan Foot est un très bon récit, remarquablement dessiné et qui donne envie au néophyte de découvrir cet univers, même si ce n’est pas forcément une porte d’entrée évidente du fait d’une présence limitée des Tortues.

[alert variation=”alert-info”]

Pour découvrir et commander ce titre, c’est par ici:

[/alert]