All-New Wolverine – Vol. 4 (VO-Marvel)

All-New Wolverine Volume 4
Release Date
12 septembre 2017
Scénario
Tom Taylor
Dessins
Leonard Kirk
Editeur
Marvel
Prix
14,99 $
Our Score
7.5

Ce nouveau volume de la série All-New Wolverine de Tom Taylor présente un arc complet en 6 parties. Le scénariste a pris la bonne habitude de bien exploiter les caractéristiques de Laura en tâchant de faire évoluer le personnage.

Dans le premier épisode de l’arc, un astronef extra-terrestre contenant un enfant atteint d’un mystérieux mal se crashe sur Terre. Juste avant de mourir, l’enfant prononce le nom de Laura Kinney. Le virus qui a tué l’enfant se propage dans un large périmètre autour du vaisseau. Laura se sent dans l’obligation d’aider les victimes et de trouver un remède.

Tom Taylor propose une histoire assez originale où Laura ne bastonne pas les autres mais au contraire les sauvent. Le déroulé fait la part belle à l’univers partagé avec la présence de nombreux héros Marvel. Ironheart et Captain Marvel interviennent avant que Deadpool ne fasse son entrée. Le duo formé avec Gabby est très réjouissant ! Drôle et déjantée, leur relation est faite de situations et de dialogues croustillants. Mais Deapool n’est pas là que pour amuser la galerie. Sa présence a un rôle dans l’histoire, du fait de son pouvoir guérisseur, au même titre que les héros ayant la même faculté : Draken et Logan.

Le récit de Tom Taylor se lit sans temps mort, mêlant action et humour, à l’image de l’esprit de la série depuis ses débuts. Quelques scènes amènent également des émotions chez le lecteur. Le sacrifice de Laura qui absorbe le virus dans son corps reste un moment fort de la première partie. 

La Mutante va alors se lancer dans la recherche de l’origine de l’astronef. Débute alors une deuxième partie cosmique où Laura va faire équipe avec les Gardiens de la galaxie. Dans l’espace, Tom Taylor conserve les bases de la série. Groot et Rocket Raccoon prend le relais dans le team-up fun et décalé. Le devenir de Gabby, capturée par les Broods, sert de ressort dramatique. On pourra toutefois trouver que l’histoire tire un peu en longueur sur la fin.

Ce qui différencie les deux pans de l’histoire est la partie graphique. Entièrement dessinée par Leonard Kirk, dont le trait est dynamique et efficace bien qu’irrégulier sur certains visages, elle est encrée par quatre encreurs différents. Propre et fin pour la première partie (réalisé par Cory Hamscher), l’encrage devient grossier pour la partie cosmique (réalisé par Leonard Kirk). Cela induit une baisse de qualité assez déplaisant. Dommage.

La review de ce tome a été faite à partir de la lecture du TPB VO (All-New Wolverine #19-24).

Ce nouveau volume d’All-New Wolverine présente une histoire assez originale qui allie les qualités habituelles de la série : action, humour et univers partagé. La partie graphique irrégulière nuit un peu au plaisir ressenti par le lecteur à la lecture de la seule série mutante qui vaille le coup dans la période All New Marvel Now !
7.5
Bon
On aime
Le trait efficace de Leonard Kirk...
Le duo Gabby-Deadpool
Une série mélangeant toujours action, humour, univers partagé
L'utilisation du facteur guérissant de Laura pour...guérir les autres
On aime moins
...qui manque toutefois de régularité sur les visages
Un encrage disparate de qualité très variable
Un arc peut-être un peu long