Chu #1 (VO-Image Comics)

Chu #1
Release Date
29 juillet 2020
Scénario et lettrage
John Layman
Dessins et couleurs
Dan Boultwood
Editeur
Image Comics
Our Score
8

Alors qu’Image vient de dire stop à son excellent Space Opera Outer Darkness et que le crossover entre la même série et Chew est venu sucrer notre début d’été, John Layman se lance dans une nouvelle série à la fibre nostalgique puisqu’elle reprend le concept et le personnage de Tony Chu. Pour cette nouvelle aventure policière alimentaire, point de Rob Guillory aux crayons. Pour le “suppléer”, Dan Boultwood, dessinateur de comics d’horreur et de SF plutôt confidentiel jusqu’à maintenant. 

Une bande de malfrats plutôt du genre pieds nickelés organise un braquage qui tourne mal. Tony Chu vient enquêter mais la présence de betteraves l’empêche de trouver des indices probants…pas de chance – ou heureusement ? – car sa propre sœur fait partie de la bande ! 

Voilà pour le résumé de ce premier épisode qui est surtout une mise en place et un petit rappel de l’univers de Tony Chu. L’ensemble manque un peu de densité pour sans doute totalement emballer de nouveaux lecteurs non familiers, ne serait-ce qu’un peu, de cet univers. Néanmoins, des qualités sont bien présentes, à commencer par cet esprit décalé cher aux séries de John Layman. La galerie de personnages proposée est riche en hurluberlus en tout genre. Le braquage foireux est drôle et dynamique et la caractérisation des personnages plutôt efficaces à travers notamment des échanges savoureux. Le lecteur affiche un sourire permanent à la lecture de cet épisode inaugural !

Les dessins de Dan Boultwood sont dans un style rond et totalement caricatural qui convient parfaitement à l’esprit voulu par John Layman. Son trait cartoony qui s’attarde principalement sur les personnages et leurs expressions, est vif et dynamique, et les couleurs, bien adaptées. L’ensemble fonctionne très bien même si ce style n’emballera pas tous les lecteurs.

Une série spin-off qui démarre plutôt bien, en conservant l’esprit décalé des histoires de John Layman. Si ce premier épisode n’a peut-être pas la densité permettant de convaincre de nouveaux lecteurs, il emporte sans soucis les familiers de l’univers de Chew qui replonge avec un plaisir non dissimulé ! 
8
Points forts
Le côté décalé de John Layman
Une galerie de personnages plutôt croquignolets
Des dessins très cartoony bien dans l'esprit
Points faibles
Des dessins très caricaturaux qui ne plairont pas à tous les lecteurs
Un épisode très introductif qui manque un peu de densité