Daredevil #6 (VO-Marvel)

Daredevil #6
Release Date
29 mai 2019
Scénario
Chip Zdarsky
Dessins
Lalit Kumar Sharma
Editeur
Marvel
Prix
3,99 $
Our Score
7

Chip Zdarsky engage un nouvel arc avec un nouveau statu-quo. Daredevil n’est plus ! Après son échec, Matt Murdock, au fond du gouffre, a décidé de raccrocher le costume. Il reprend son activité d’avocat et profite d’une nouvelle forme de liberté. De son côté, l’inspecteur North doit faire face à ses collègues qui gouttent très peu ses méthodes. 

Chip Zdarsky prend le temps d’installer son nouveau statu-quo. Matt Murdock, le cœur léger de s’être débarrassé de Daredevil, est bien écrit, en tant qu’homme serein et en tant qu’avocat. Les scènes proposées sont très évocatrices de ce nouvel état.

L’inspecteur North, que l’on avait vu très sûr de lui, vacille quelque peu malgré ses convictions réaffirmées. Le cliffhanger qui découle de l’agression dont il est victime laisse entrevoir de belles entourloupes. D’un autre côté, le Hibou s’installe clairement comme l’antagoniste de Murdock dans cet arc, en particulier à travers les scènes chez les commerçants, simples mais qui annoncent la couleur. Enfin, le Caid est mis en scène dans une situation classique mais qui fonctionne toujours aussi bien.

Le point faible de ce nouvel arc est clairement les dessins de Lalit Kumar Sharma. Si son trait très “indé” peut être assez agréable, accompagné d’une bonne colorisation, certaines cases ont un effet bâclé et sa mise en scène parfois bancale. Evidemment, la comparaison avec Marco Checchetto sur le premier arc ne se fait en faveur du nouvel arrivant. Même si le dessin n’est pas scandaleux, on peut penser qu’une série majeure comme Daredevil peut mériter le gratin des dessinateurs et cela met surtout en lumière l’incapacité de Marvel à mettre plusieurs dessinateurs de haut niveaux sur une même série. 

Daredevil #6 n’est pas le meilleur épisode de la série, bien sûr, mais il met particulièrement bien en place le nouveau statu-quo, en installant les pièces d’un futur puzzle qui s’annonce tout à fait intéressant. 

Bonne mise en place d’un nouveau statu-quo que ce Daredevil  #6. Malgré un dessin de qualité moyenne, l’histoire installée par Chip Zdarsky depuis 6 épisodes tient ses promesses !
7
Bon
On aime
Chip Zdarsky installe bien les pièces de son puzzle
Les personnages toujours bien caractérisés
On aime moins
Les dessins de Sharma parfois assez moyen, surtout après Checchetto, ça pique