Interview – Brad Anderson

Le coloriste canadien Brad Anderson dont on peut admirer le travail chez DC Comics notamment, à travers des titres phares comme Doomsday Clock ou Batman : Three Jokers, nous a communiqué son enthousiasme au fil d’une interview qui révèle un artiste passionné et passionnant !

For English speakers, please find lower the interview in its original version.

Origin Story

Quelle est votre “origin story” en tant que coloriste et dessinateur ?

Je suis originaire d’une petite ville de l’Ontario au Canada, puis j’ai déménagé dans le New Jersey pour entrer à la l’école Joe Kubert. Ce fut une expérience d’apprentissage incroyable pour moi, qui m’a permis de gagner une bourse partielle dès ma deuxième année. Je suis ensuite rentré au Canada et j’ai commencé à travailler chez Digital Chameleon où, à l’époque, une grande majorité des bandes dessinées avaient des couleurs séparées. Après avoir quitté mon poste de directeur artistique, j’ai commencé à faire du travail de couleur en free-lance. C’était il y a plus de 20 ans. C’est fou comme le temps passe vite. J’ai eu la chance d’être occupé tout ce temps, j’ai commencé à travailler sur des comics dès le départ. Star Wars avec Dark Horse, Catwoman avec DC et quelques titres de Marvel, Hawkeye, etc.

En tant que dessinateur, j’ai toujours illustré, travaillé sur différents projets, sans rapport avec la bande dessinée, et je le fais toujours. Mais, avec mon emploi du temps dans le domaine de la bande dessinée, il est vraiment difficile de trouver du temps pour poursuivre ce travail d’illustration.
Je ne fais vraiment de l’art original que pour le travail de commande et pour le plaisir, en essayant de rester alerte.

Lisiez-vous des bandes dessinées quand vous étiez jeune ? Lesquelles ?

Oui, mais j’ai toujours été attiré par le dessin en premier. La ville où j’ai grandi n’avait pas de magasin de BD, alors j’ai dû aller au drugstore qui avait un super présentoir. Je choisissais les couvertures qui m’attiraient le plus. Hulk, XMen etc.
Puis j’ai découvert Conan de John Buscema…J’étais accro, j’adorais le look, alors j’essayais de les collectionner. Je dessinais en m’en inspirant, en essayant d’apprendre l’anatomie. J’aime toujours ces dessins.

Travail chez DC Comics

Vous avez principalement travaillé pour DC Comics. En tant que lecteur, quelle est votre relation avec cet univers ?

A un moment donné, je travaillais à la fois pour DC, Marvel et Dark Horse. Je continuerais à travailler pour Marvel si le temps le permettait, mais DC m’a vraiment tenu occupé avec des projets incroyables.
J’adore l’univers de Batman. Vous pouvez le voir dans mon travail, mais j’adore la sombre réalité de Batman. J’ai toujours eu l’impression, en lisant Batman, qu’il pouvait en fait aller trop loin, tourner façon Punisher par exemple. J’aime cet aspect du personnage. Mais c’est probablement dans mon esprit, haha.
Je suis un grand fan de dessins de comics, donc j’avais tendance à suivre mes artistes préférés. J’ai adoré Hulk de Dale Keown, et Hulk en général, puis j’ai vu le Hulk d’Adam Kubert, si méchant.
En ce qui concerne ma relation avec DC, elle s’est développée au fil du temps pour devenir quelque chose que j’aime.

Vous avez travaillé sur Doomsday Clock, DKIII… des œuvres issues des comics légendaires Watchmen et DKR. Ces œuvres font-elles partie de vos comics préférés en tant que lecteur ?

Oh mec…. Oui, j’ai vraiment eu l’impression de vivre dans une grotte après être allé à l’école Kubert, j’ai découvert ces livres-là… ça m’a époustouflé. Puis j’ai lu Man Without Fear, Elektra, et tous les travaux de Frank Miller et je suis parti de là. J’étudiais les artistes classiques et je regardais vraiment le story-telling, Stan Drakes, Kelly Green, leur travail si étonnant. J’ai failli faire mes valises et rentrer chez moi après avoir vu tout ça. Il y a tellement d’artistes que j’ai aimés. Lee Weeks est le maître du repérage des noirs, je me souviens avoir vu ses œuvres, des copies de son Alien vs Pred original . Tout simplement incroyable.
Mais le Dark Knight de Miller a changé la donne, il était si différent. On a vraiment l’impression d’avoir fini de regarder un film après avoir lu ces comics, ils nous aspirent vraiment. Je suis devenu un fan instantané. Quand j’ai eu l’occasion de travailler sur DKIII, j’ai failli m’évanouir ! C’était tellement irréel. Pareil pour Watchmen. Je recommande à tous ceux qui veulent se lancer dans les comics de les lire. Je ne faisais pas que lire l’histoire, j’étudiais le dessin, la narration, le rythme, les couleurs, et avec le gaufrier à 9 cases, en tant qu’étudiant à l’époque, ça m’a vraiment forcé à ouvrir mon esprit…puis j’ai vu Sin City…..pppffftt. Tout cela met tout le monde d’accord !

Vous travaillez sur de nombreux projets avec Geoff Johns et Jason Fabok. Peut-on parler d’une Dream Team (2/3 canadienne 😊) ? Vous avez une parfaite compréhension artistique, tous les trois ?

Oui, ce sont les meilleurs. J’ai vraiment une super relation avec ces gars. Geoff a été incroyable. J’ai eu la chance de travailler avec les meilleurs artistes et scénaristes du milieu, et maintenant je peux les appeler des amis.
Quand j’ai commencé à travailler avec Jay, il avait des pages de notes pour moi, nous avons discuté de ce qu’il cherchait, et je lui ai dit : “Pas de problème, laisse-moi faire”. Maintenant, il n’y a plus de notes, à part les éléments pertinents de l’histoire. C’était juste pour notre tout premier numéro de Batman. Les choses se passent vraiment bien avec ces types, j’obtiens vraiment ce qu’ils veulent et j’essaie juste d’apporter ma pierre à l’édifice.
Jay a vraiment été incroyable, c’est un type tellement bien, je n’en dirai jamais assez sur lui, c’est le type le plus gentil de la bande dessinée.
Geoff a été un rêve pour moi, il a une confiance totale en moi et je le ressens vraiment quand nous travaillons ensemble. Pour être honnête, je le ressens avec Jay et aussi avec Gary (Franck).
J’ai vraiment la chance d’avoir une liberté totale sur les comics sur lesquels je travaille, il suffit de suivre le scénario. Tous les créateurs avec lesquels j’ai travaillé ont été tellement cool, c’est vraiment un travail d’équipe pour créer ces livres.

Lorsque vous travaillez sur Batman, Superman, Justice League, …., y a-t-il des spécifications données par DC pour les couleurs ou êtes-vous libre de travailler comme vous voulez avec le scénariste et le dessinateur ?

Les éditeurs de DC ont été incroyables, j’ai vraiment fait ce que je voulais, c’est plutôt libre. Il y a des conditions bien sûr, il faut s’assurer que les personnages se démarquent, mais en gros, j’essaie juste de faire en sorte que les choses aient l’air cool.

Comment vous êtes-vous immergé dans l’héritage des couleurs des Watchmen ?

C’était difficile. Gary et moi avons vraiment discuté de la façon dont cela allait fonctionner. Nous avons compris que les couleurs de John Higgins étaient dépassées mais nous voulions vraiment garder une sensation, bien que moderne, de l’univers des Watchmen dans Doomsday Clock.
Ce projet m’a vraiment fait flipper. J’ai recommencé à réfléchir et j’ai dû prendre une grande respiration pendant une seconde. J’ai relu Watchmen plusieurs fois, juste pour me mettre dans cet état d’esprit. La première scène avec Rorschach dans DDC, je l’ai faite 3 fois. Je changeais juste la palette de couleurs, je faisais des allers-retours avec Gary pour obtenir quelque chose de parfait.

Techniquement, comment travaillez-vous ? Principalement de manière traditionnelle ?

J’ai un background avec de la peinture traditionnelle, de la peinture acrylique, de l’aquarelle, des marqueurs etc… et de l’illustration. Je pense que cela aide vraiment pour le travail sur les couleurs. Et j’essaie surtout de comprendre ce que fait l’artiste.
Mais j’utilise Photoshop depuis 22 ans maintenant, la technologie est tellement géniale, et il n’y a plus de pinceaux à nettoyer ni d’eau renversée.
Quand j’ai commencé à faire des travaux en couleur dans un studio de Digital Chameleon, nous photocopiions le livre en entier, puis nous utilisions des marqueurs et nous colorisions chaque page à la main. Nous devions utiliser un code de couleur CMYK (Cyan, Magenta, Yellow and Black) pour indiquer des couleurs spécifiques, comme les bleus et les rouges de la peau de Superman. Ces feuilles allaient à un étage de séparation numérique qui traduisait cela en un fichier Photoshop. L’atelier fonctionnait 24 heures sur 24, avec une équipe de nuit également. Maintenant, c’est tout Photoshop, j’adore ça.

DC Universe Rebirth, Doomsday Clock et Three Jokers sont des comics phares de DC. Quel regard portez-vous sur ces trois histoires qui se veulent plus que des numéros mensuels ordinaires ?

Rebirth et DDC font partie d’un ensemble plus vaste, et nous devrons voir ce qui se passe avec Three Jokers 🙂 ! J’ai une totale confiance dans les incroyables équipes d’écriture impliquées, bien au-delà de mon niveau de rémunération. J’aime voir de grands personnages évoluer et nous emmener en voyage, si cela signifie que c’est un titre mensuel, ainsi soit-il, je serai de la partie !

Créations

Vous êtes également dessinateur (j’ai vu certains de vos croquis sur instagram). Avez-vous déjà créé des séries ou des épisodes ? Aimeriez-vous le faire à l’avenir ?

Je n’ai jamais créé de série, je ne suis pas vraiment un écrivain, comme je l’ai dit plus tôt, je suis un fan de dessin de comics, Colin Wison, par exemple. Il faut vraiment savoir dessiner tout et même des choses qui n’existent pas, qu’il faut concevoir. Il y a des époques différentes à créer, ajouter des jeux d’acteurs à vos personnages comme Gary Frank le fait si bien, des vêtements, etc… la liste est infinie. J’aime cet aspect, donc j’aime m’entraîner quand le temps me le permet. Peut-être qu’un jour, je me plongerai dans une histoire, mais en attendant, je continue d’illustrer et de faire du travail de commande.

Aimeriez-vous participer à la création d’une série indie creator owned en tant que coloriste à l’avenir ou êtes-vous heureux de travailler pour DC et cela suffit ?

J’aimerais travailler sur des séries creator owned et j’en ai l’intention. Je vais aussi continuer à travailler avec DC car j’aime les personnages et j’ai des projets en cours. Je suis ouvert à travailler avec qui que ce soit. Marvel a des histoires et des personnages étonnants. J’ai déjà travaillé avec eux et j’ai l’intention de le faire à l’avenir. Je n’ai pas de chemin bien balisé donc il y aura beaucoup d’opportunités à l’avenir.

Evolution du monde des comics

DC fait actuellement des choix qui pourraient changer la façon dont les comics sont produits (abandon progressif du format single, plus de roman graphique, plus de numérique, recentrage sur les personnages principaux, …). Comment voyez-vous l’évolution actuelle du marché des comics ?

Je suis dans ce secteur depuis plus de 20 ans et j’ai connu beaucoup de hauts et de bas. Je pense qu’on pourrait donner un peu plus de pouvoir aux équipes de création, sans pour autant faire de gâchis, bien sûr. Ces personnes sont tellement douées à ce niveau que leur contribution devrait être davantage utilisée.
Personnellement, je suis un fan des romans graphiques et des tpb, car je n’ai pas le temps de m’attarder sur la lecture de singles et leur continuité mensuelle. Je suis à la fois vieux et nouveau, j’aime m’asseoir et regarder un livre dans mes mains, mais aussi, j’aime voir les couleurs rétro-éclairées sur un appareil. Les couleurs et l’art sur un écran sont vraiment éclatants. Les couleurs profondes et les noirs se séparent mieux numériquement, à mon avis.
En ce qui concerne l’évolution de la bande dessinée, je ne suis pas vraiment sûr… je suis enthousiaste à l’idée de voir de nouveaux artistes arriver, des choses formidables à venir. Jorge Jimenez est tout simplement exceptionnel, ses livres sont tellement funs à regarder. Tant qu’il y aura des fans, le marché ira bien. Je connais des fans qui sont si fidèles à leurs artistes ou scénaristes préférés qu’ils achèteront tout ce qu’ils font. Nous devons juste remettre en place les conventions qui aident vraiment à promouvoir les éditeurs, les scénaristes, les artistes et tout ce qui s’y rapporte.
Des gens sont venus me voir à des conventions et m’ont dit que c’était la première fois qu’ils voyaient des comics, qu’ils avaient vu tous ces gens qui faisaient la queue pour venir et qu’ils voulaient jeter un œil. Maintenant, ils sont accros.

Autres questions

Avez-vous des projets en plus de Three Jokers ?

Je termine actuellement un long run sur Action Comics, et je travaille sur Batman Earth One, puis j’ai 3 projets à venir dont je ne peux pas encore vraiment parler…Restez à l’écoute.

Lisez-vous des bandes dessinées ? Lesquelles ?

Tout ce que font Mitch Gerads et Tom King. J’adore ces gars, non seulement ils sont incroyablement talentueux, mais ils sont aussi super cools à fréquenter.
Honnêtement, je n’ai pas le temps de collectionner des livres, je lis tous les scénarios que je reçois, donc techniquement, je lis tout ce sur quoi je travaille. Mais j’aime bien me procurer des œuvres avec des dessins que j’apprécie, j’ai le Batman White Knight et aussi Tokyo Ghost avec Sean Murphy, de grands bouquins. Je prends aussi d’autres livres, mais ils sont très variés.

Entretien réalisé par échange de mails. Merci à Brad Anderson pour sa disponibilité et son extrême gentillesse !

The Canadian colorist Brad Anderson, whose work can be admired at DC Comics in particular, through highlight titles such as Doomsday Clock or Batman: Three Jokers, shared his enthusiasm with us during an interview that reveals a passionate and exciting artist!

Origin Story

What’s your « origin story » as colorist and cartoonist ?

Well, originally I’m from a small town in Ontario Canada, then moved to NJ to attend the Joe Kubert School. That was an amazing learning expérience for me, ended up winning a partial scholarship my second year. Then moving back to Canada, began working at Digital Chameleon, where, at the time, a large majority of comics were color separated. After leaving as art director, I began doing color work on my own. That was over 20 yers ago. Crazy how time flies. I have been fortunate to be busy that entire time, started working on books out of the gate. Star Wars with Dark Horse, Catwoman with DC and some Marvel titles, Hawkeye, etc.

I have always been illustrating, worked on some differenet projets, not related to comics, and still do. But, with my work sched with comics, it’s really hard to find time to pursue illustration work. I only really do original art for commission work and for fun, trying to stay sharp.

Did you read comics when you were young ? Which ones ?

Yes, but I was always drawn to the art work first. The town I grew up in didn’t have a comic shop or anything, so I had to go to the drugstore that had a great spinner rack. I would choose the covers that appealed to me the most. Hulk, XMen etc. Then I discovered John Buscema’s Conan…… I was hooked, I loved the look, so I would try and collect those. I would draw from those, trying to learn anatomy. Still love those.

Work at DC

You worked mainly for DC Comics. As a reader, what is your relationship with this universe?

At one point I was working for DC, Marvel and Dark Horse at the same time. I would still do work for Marvel as time permits, but, DC has really kept me busy with some amazing projects. I absolutely love the Batman universe. You may be able to tell in my work, but I love the dark reality of the Bat. I always felt, when reading Batman, that he could actually go too far, turn to Punisher or something. I loved that aspect of him. But that was probably in my own mind, haha. I’m a huge fan of comic art, so I had a tendance to follow my fav artists. I loved Dale Keown’s Hulk, and Hulk in général, then saw Adam Kuberts Hulk, so wicked. So as far as my Relationship with DC, it has grown over the years to something I love.

You worked on Doomsday Clock, DKIII…works from legendary Watchmen and DKR comics. Are these works part of your favorite comic books as a reader?

Oh man……. Ya, I really felt like I was living in a cave after I went to the Kubert School, I discovered those books there……… blew my mind. Then I read, Man Without Fear, Elektra, and all Frank Millers work, then took off from there. I was studying the classic artists and really looking at story telling, Stan Drakes, Kelly Green, so amazing. I almost packed up and went home after seeing that stuff. There are so many artists I loved, Lee Weeks is the master of spotting blacks, I remember seeing his art, copies of his original Alien vs Pred. Pages, just incredable. Miller’s DK was a game changer though, so different. You really feel like you just finished wathing a movie after reading those books, they really suck you in. Instant fan. So when I had a chance to work on DKIII, I almost passed out…….. so unreal. Same with Watchmen. I recommend anyone looking to get into comics, to read those. I wasn’t just reading the stroy, I was studying the art, the narrative art, pacing, color, and with the 9 panel grid, as a student at the time, it really forced me to open my mind…….. then I saw Sin City…..pppffftt. Forget about it.

You work on many projects with Geoff Johns and Jason Fabok. Can we talk of a (2/3 Canadian 😊) Dream Team? You have a perfect artistic understanding, the three of you?

Ya, they are the best. I really have a great realationship with those guy’s. Geoff has been amazing. I’ve been fortunate to work with the top artists and writers in the business, and now I can call them friends. When I first started working with Jay, he had pages of notes for me, we discussed what he was looking for, and I said, ya no prob, leave it with me. Now there are no notes, besides pertinent  story elements. That was just for our frst ever issue of Batman. Things really move smoothly with these guy’s, I really get what they want and just try to bring something to the table. Jay has really been amazing, he is such a good guy, I can’t say enough about him, nicest guy in comics. Geoff has been a dream to work with, he has total confidence in me and I really feel that as we work together.  To be honest, I feel it with Jay and Gary too. I really have been fortunate to basically have free range on what I’m working on, just need to follow the script. All the creaters I’ve worked with have been so cool, it really is a team effort to get these books out.

When you work on Batman, Superman, Justice League,…. is there a specification given by DC for the colors or you are free to work like you want with the writer and the cartoonist ?

The editors at DC have been incredible, I really get to do what I want, pretty much free range, I mean there are stipulations, you need to make sure the characters stand out, but basically, I just try and make stuff look cool.

How did you immerse yourself in Watchmen’s color legacy ?

That was a tough one. Gary and I really discussed how this was going to work. Understanding that John Higgins colors are dated, we really wanted to keep a feel, although modern, to the Watchmen universe in DDC. I was really freaking out over this project. I started over thinking things and had to take a deep breath for a second. I re read Watchmen a few times, just to put myself in that frame of mind. The first scene with Rorschach in DDC, I did 3 times. Just changing the colors scheme, went back and forth with Gary to get something perfect.

Technically, how do you work ? Mainly in a traditional way?

I have a backgroud with tradition painting, acrylic paint, water color, markers etc. and illustration. Which I reall feel it helps when doing color work, I try and understand what the artist is doing. But I have been using Photoshop of 22 years now, the tech is so awesome now, and no cleaning brushes or dealing with spilt water. When I first started doing color work in a studio setting at Digital Chameleon, we would photocopy the entire book then use markers and hand color each page. We had to use a cmyk color code to indicate specific colors, like skin or Supermans blues and reds. Those sheets would go to a digital separating floor that would translate that to a Photoshop file. The shop ran 24 hrs, had a night shift too. Now it’s all Psh Cc, I love it.

DC Universe Rebirth, Doomsday Clock and Three Jokers are highlights comics at DC. How do you look at these three stories that seek to be more than ordinary monthly issues?

Rebirth and DDC are part of a bigger picture, and we’ll have to see what happens with Three Jokers, wink wink. I have total confindence in the amazing writing teams involved, way over my pay grade. I love seeing great characters evolve and take us on a journey, if that means it’s a monthly title, so be it. I will get the trade.

Creations

You are also an cartoonist (I saw some of your sketches on instagram), have you already created series or episodes. Would you like to do so in the future?

I’ve never created a series, I’m not much of a writer,  like I said earlier, I’m a fan of comic art, Colin Wison, for example. You really need to know how to draw everything and even things that don’t exist, that you need to design. Diffent times and era’s, add acting to your characters like Gary Frank does so well, clothing etc. the list is endless. I love that aspect, so I like to practice when time permits. Maybe one day I will plug away at story, but in the mean time, I’ll just keep illustrating and doing commission work.

Would you like to participate in the creation of a creator owned indie series as colorist in the future or are you happy working for DC and that’s enough?

I would love to work on some creator owned stuff, and plan to. I will also be continueing to work with DC as I love the characters, and have projects lined up. I am open to work with whomever would like me. Marvel has some amazing storylines and characters. I’ve worked with them before and plan to in the future, I’m not going anywhere, so there is lots of opportunity in the future.

Evolution of the world of comics

DC is currently making choices that could change the way comics are conceived (progressive abandonment of the single format, more graphic novel, more digital, refocusing on the main characters, …). How do you see the current evolution of the comics market ?

I’ve been in this industry for over 20 years and have seen a lot of ups and downs. I feel a little more power could be given to the créative teams, without messing up the bottom line of course. These people are so good at this level their input should be used more.

I personally am a fan of Graphic novels and trades, at this point, as I just don’t have time to stay caught up on individual issues and story lines. I am both, old school and new, I love sitting and looking through a book in my hands, but also, love to see the colors back lit on a device. The colors and art on a monitor just really pop. The deep color and blacks separate digitally better, in my opinion.

In regards to the evolution of comics, I’m not really sure, I am excited to see the new artists coming up, some great stuff to look forward to. Jorge Jimenez is just outstanding, his books are just so fun to look at. As long as there’s fans, the market will be ok. I know of fans that are so loyal to their fav artists or writers, they will buy anything they do, we just need to bring Cons back, they really help in promoting publishers, writers, artists and everything involved.

I’ve had people come up to me at Con’s and say this is their first time looking at comics, they saw all these people lined up to come in so they wanted to check it out. Now they are hooked.

Other Questions

Have you got projects in addition to Three Jokers ?

I am currently wrapping up a long run on Action Comics, and am working on Batman Earth One, then have 3 upcoming projects I can’t really say anything about yet………. Please stay tuned.

Do you read comics ? Which ones ?

Anything Mitch Gerads and Tom King do. I love those guy’s, not only are they insanley talented, but are super cool guy’s to hang out with.

I honestly don’t have time to collect individual books, I do read all the scripts I get, so technically I read everything I work on. But I do like to grab trades with art I enjoy, I got the Batman White Knight and Tokyo Ghost with Sean Murphy, gréât stuff. I do grab some other individual books, but all pretty random.

Interview made by email exchange. Thanks to Brad Anderson for his availability and his great kindness.