Interview – Michael Walsh – The Silver Coin

L’artiste canadien Michael Walsh nous parle de sa nouvelle création The Silver Coin, série horrifique au concept original à paraitre bientôt.

For English speakers, please find lower the interview in its original version.


Comment est né le projet de The Silver Coin ?

J’ai conceptualisé l’idée de travailler avec plusieurs scénaristes sur un projet au moment où je travaillais sur Black Hammer/Justice League. J’ai pensé que ce serait un bon moyen de revenir dans le monde de la création indépendante et de travailler avec un groupe constitué de mes auteurs préférées.

Les scénaristes qui écrivent les épisodes de la série sont des auteurs avec lesquels vous avez déjà travaillé (à l’exception peut-être de Chip Zdarsky ?) Ce sont des artistes avec lesquels vous maintenez une complicité artistique ?

J’ai travaillé avec Chip ! Nous avons fait un numéro de Spectacular Spider-Man ensemble. Oui, j’ai choisi pour ce livre des auteurs avec lesquels j’ai déjà travaillé et avec lesquels j’avais une bonne relation. Tous ces écrivains produisent également des œuvres que j’aime en tant que lecteur de comics, je savais donc qu’ils apporteraient quelque chose de spécial.

The Silver Coin #1

Le concept de « un dessinateur – plusieurs scénaristes » est assez rare. C’est plutôt le contraire habituellement. Que pensez-vous du fait d’être le dénominateur commun de ce projet ?

Je pense que c’est un changement amusant par rapport au style traditionnel des anthologies. J’aime l’idée d’avoir des voix différentes mais des styles visuels communs. C’est beaucoup plus courant si vous le comparez à une série de films où il y a un nouveau réalisateur et un nouveau scénariste sur chaque film mais où le même acteur joue, disons, Captain America. C’est une idée similaire. Je me sens excité et honoré de travailler avec une équipe d’auteurs aussi talentueux !

Le genre de la série est l’horreur. C’est un genre que vous aimez particulièrement en tant que lecteur ? En tant que dessinateur ?

Oui, je suis un grand fan de ce genre. J’aime particulièrement les mangas d’horreur (Junji Ito, Otomo, Masaaki Nakayama). Je pense que le marché occidental a encore beaucoup de potentiel à exploiter et je suis heureux de faire partie de la révolution de l’horreur dans la bande dessinée occidentale. Il y a actuellement plus de BD d’horreur que jamais auparavant et la qualité est excellente. J’aime dessiner l’horreur parce que vous pouvez évoquer une réaction visuelle et viscérale des gens si vous réalisez un travail vraiment dérangeant.

The Silver Coin #1

Les épisodes seront indépendants mais avec des personnages qui traverseront toute la série. Les scénaristes ont-ils une liberté totale ? Y a-t-il une première toile de fond sur laquelle ils se basent ? Comment ont-ils travaillé ensemble ?

Oui, j’ai fait connaître aux scénaristes l’origine du « Coin » et je leur ai donné quartier libre. Chaque scénariste a eu accès au scénario de l’épisode qui précède le sien et a pu mettre en œuvre son histoire sur l’univers de la série. J’ai également ajouté des éléments d’histoire et des repères visuels pour relier le tout et construire un monde et une mythologie plus vastes.

Entretien réalisé par échange de mails. Merci à  Michael Walsh pour sa disponibilité et sa gentillesse !


The Canadian artist Michael Walsh talks to us about his new creation The Silver Coin, an horror series with a singular concept to be released soon.

 

How was  the Silver Coin project was born ?

I conceptualized the idea of working with multiple writers on a project while working on Black Hammer/Justice League. I thought it would be a good way to get back into the world of creator owned and work with a bunch of my favourite people.

The writers who write the episodes of the series are writers you’ve already worked with (with the exception of Chip Zdarsky, I think?).They are artists with whom you have maintained an artistic complicity?

I’ve worked with Chip ! We did an issue of Spectacular Spider-Man together. Yes, I chose artists for this book who I worked with previously and had a good relationship with. All of these writers also produce work that I love as a reader of comics so I knew they would bring something special to the table.

The concept of « one cartoonist – several writers » is quite rare. Rather, the opposite is often the case. How do you feel about being the common denominator of this project?

I think it’s a fun twist on the traditional anthology style. I like the idea of having different voices but common visual styles. It’s much more common if you compare it to a film series where there is a new director and writer on each movie but the same actor plays, lets say, Captain America. This is a similar idea.  I feel excited and honored to be workign with such a talented line up of writers !

The genre of the series is horror. It’s a genre you particularly like as a reader? As a cartoonist ?

I do, I’m a huge fan of the genre. I particularly love Horror manga (Junji Ito, Otomo, Masaaki Nakayama) . I think the western market still has a lot of potential to unlock and am happy to be part of the Horror revolution in western comics. There are currently more horror comics than ever before and the quality is sky-high. I love drawing horror because you can evoke a visual and visceral reaction form people if you perform truly disturbing work.

The episodes will be independent but with characters that will run through the whole series. Do the writers have total freedom? Is there an initial backdrop on which they base themselves? How did they work together?

Yes. I let the writers know the origin of the Coin and then let them run wild. Each writer had access to the previous writers script and were able to implement on the world. I also added in story elements and visual cues to tie everything together and build a larger world and mythology.

Interview made by email exchange. Thanks to Michael Walsh for his availability and his kindness.