Interview – Ryan Stegman

L’artiste américain Ryan Stegman, qui nous impressionne tant depuis plusieurs mois sur Venom et Absolute Carnage, a pris de son précieux temps pour répondre à nos questions. L’occasion de découvrir un peu plus ce passionné dont on va encore entendre parler pendant de nombreuses années !

For English speakers, please find lower the interview in its original version.

Quelle est votre “origin story” en tant que dessinateur ?

Toute ma vie, j’ai voulu être dessinateur de bandes dessinées. Quand j’étais jeune, je voulais être animateur. Mais ensuite, j’ai découvert la bande dessinée et je n’ai jamais regardé en arrière ! Quelque chose dans les visuels puissants m’a attiré et je n’en avais jamais assez.

Lisiez-vous des comics étant jeunes ?

En fait, je n’ai commencé à en lire qu’à l’âge de 13 ans environ. Je n’y avais tout simplement pas accès. Je me souviens que mes amis en avaient et étaient vraiment, VRAIMENT passionnés, mais je n’arrivais pas à mettre la main dessus moi-même.

Quels sont les artistes qui vous ont influencé ?

Todd Mcfarlane, Arthur Adams, Michael Golden, Greg Capullo… Toutes sortes d’artistes. J’aime généralement les dessins avec un rendu réaliste. Je ne sais pas exactement ce qui m’attire dans ces styles, mais j’adore ça.

Vous travaillez depuis deux ans sur Venom et Absolute Carnage avec Donny Cates, c’est un travail éreintant, je suppose ?

C’est amusant, avant tout. Ça ne ressemble jamais à un travail. Bien sûr, je travaille de longues heures et tout ça, mais c’est faire quelque chose que j’aime. S’ils ne me payaient pas, je dessinerai tout le temps. C’est juste quelque chose qui me passionne.

Comment travaillez-vous avec Donny Cates ? Vous laisse-t-il beaucoup de liberté dans votre dessin ?

Donny est un auteur très visuel. Nous parlons en fait au téléphone et nous réfléchissons à ce que nous allons faire ensemble. Le numéro du FCBD, par exemple, a été écrit juste en parlant ensemble. Ensuite, Donny a écrit un simple découpage page par page, puis je suis allé le dessiner et il a dialogué.

Ce n’est pas toujours comme ça que nous travaillons, mais Donny est très malléable, alors je peux y ajouter mes propres idées et y mettre mon propre cachet.

Le niveau de détail et les décors sont impressionnants sur Venom et Absolute Carnage. Est-ce un domaine auquel vous prêtez beaucoup d’attention ?

Oui, j’ai toujours aimé les bandes dessinées détaillées. J’aime tous les petits trucs un peu tape à l’oeil. J’ai l’impression que les textures, les ombres et tout ce qui vous attire vraiment dans la bande dessinée, vous donne l’impression d’y être. J’essaie donc vraiment de faire ça pour le lecteur.

Absolute Carnage flirte souvent avec l’horreur. C’est un genre que vous aimez dessiner ?

Oui, tout à fait ! En arrivant sur cette série, je ne savais pas à quel point j’aimais dessiner ce genre, mais je ne peux pas nier que ça m’excite vraiment de dessiner ce genre.

Allez-vous dessiner d’autres épisodes de la série Venom ?

Oui ! Je ne peux pas en dire plus, mais oui.

Vous avez beaucoup travaillé sur l’univers de Spider-Man. Est-ce un personnage avec lequel vous avez une relation particulière ?

Spider-Man est sans conteste mon personnage préféré de tous les temps. Quand je faisais des samples pour essayer de percer dans la bande dessinée, c’était toujours Spider-Man. Alors oui, on peut dire que j’ai une relation spéciale avec lui !

Vous faites des couvertures. Est-ce un travail que vous aimez particulièrement faire ?

J’aime dessiner des couvertures. J’aime créer des compositions intéressantes et penser aux choses qui me donneraient envie de piocher une bande dessinée dans les rayons.
Mais je préfère nettement les travaux d’intérieur. Je ne voudrais jamais me contenter de faire des couvertures. J’aime raconter des histoires, simplement. Les couvertures sont donc super, mais j’aime davantage les pages intérieures.

Vous avez créé Stegmanandfriend. Pourquoi ? Et quel plaisir prenez-vous à faire ces podcasts ?

Je voulais juste pouvoir me connecter avec des fans et m’amuser. J’ai toujours aimé les pages de lettres de lecteurs quand j’étais enfant et je me suis dit qu’un podcast était le meilleur moyen de faire une chronique de lettres de nos jours.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

Je ne peux pas vous le dire ! Mais ils impliquent que Donny et moi travaillions davantage ensemble, c’est sûr !

Avez-vous le temps de lire des bandes dessinées ? Lesquelles ?

Je lis des bandes dessinées. Et je ne m’en lasse pas ! Je retourne en quelque sorte lire de vieilles choses ou parfois des choses plus récentes, mais jamais de mois en mois. Dernièrement, j’ai lu Spider-Man et The Boys de Straczynski et Romita Jr.

Entretien réalisé par mails. Merci à Ryan Stegman pour sa disponibilité et sa gentillesse. 

The American artist Ryan Stegman, who has impressed us so much for several months on Venom and Absolute Carnage, accepted to answer our questions. The opportunity to discover a little more about this passionate artist who we will hear about for many years to come!
What’s your « origin story » as a cartoonist ?

My whole life I wanted to be a cartoonist. When I was young I wanted to be an animator. But then I discovered comics and never looked back! Something about the powerful visuals drew me in and I just couldn’t get enough of it.

Did you read comics when you were young ?

I actually didn’t start reading them until I was about 13. I just didn’t have access to them. I remember my friends having some and being really, REALLY into them, but I couldn’t get my hands on them myself.

Who are the artists who have influenced you ?

Todd Mcfarlane, Arthur Adams, Michael Golden, Greg Capullo…All kinds of artists. I generally like cartoony art with realistic rendering. I’m not sure what it is that draws me in to those styles but I just love it.

You’ve been working for two years on Venom and Absolute Carnage with Donny Cates, that’s a grueling job, I take it?

It’s FUN, first and foremost. It never feels like a job. Sure, I work long hours and all that but it’s doing something I love. If they weren’t paying me I’d STILL draw all the time. It’s just something I’m passionate about.

How do you work with him? Does he leave you a lot of freedom in your drawing?

Donny is a very visual writer. We actually talk on the phone and figure out what we are going to do a lot together. The free comic book day issue, for example, was written by us just talking. Then Donny wrote a simple page by page breakdown and then I went and drew it and he dialogued it.

That’s not how we always work, but Donny is very malleable so I get to add in my own ideas and really put my own stamp on it.

The level of detail and decors is impressive on Venom and Absolute Carnage. Is this an area you pay a lot of attention to?

Yeah, I’ve always loved detailed comic art. I love all the little ticks tacky stuff. I feel like textures and shadows and all that really draw you into the comic, make it feel like you’re there. So I try really hard to do that for the reader.  

Absolute Carnage often flirts with horror. Is that a genre you like to draw?

It is! Coming into this series I wouldn’t have known how much I liked to draw that stuff but I can’t deny that it really excites me to draw that stuff.

Will you draw more episodes of the series Venom ?

Yes! I can’t say much more than that, but yes.

You’ve done a lot of work on the Spider-Man universe. Is it a character you have a special relationship with?

Spider-Man is hands down my favorite character of all-time. When I did samples to try and break into comics it was always Spider-Man. So yeah, you could say I have a special relationship with him!

You make covers. Is this a particular job? Do you particularly enjoy doing it?

I do enjoy drawing covers. I like coming up with interesting compositions and thinking about the things that would get me excited to pick a comic book up off the shelves.

I definitely prefer interior work though. I’d never just want to do covers. I love telling stories, plain and simple. So covers are great, but I love paneled pages more.

You created Stegmanandfriend. Why is it? And what pleasure do you get out of doing these podcasts?

I just wanted to be able to connect with fans and have fun with that. I always loved letters pages as a kid and I figured a podcast was the best way to sort of do a letters column these days.

What are your future plans?

I can’t tell you that! But they involve me and Donny doing more work together, that’s for sure!

Have you got time to read comics ? Which ones ?

I do read comics. I’m never caught up though. I kind of go back and read old things or sometimes more recent things, but never month to month. Lately I’ve been reading Straczynski and Romita Jr.’s Spider-Man and The Boys comics series.

Interview made by email exchange. Thanks to Ryan Stegman for his availability and his kindness.