Pulp (VO-Image Comics)

Pulp
Release Date
29 juillet 2020
Scénario
Ed Brubaker
Dessins
Sean Phillips
Couleurs
Jacob Phillips
Editeur
Image Comics
Our Score
10

Forts de leur premier graphic novel plutôt réussi et après une nouvelle série Criminal, chef d’oeuvre de bout en bout, Ed Brubaker, Sean Phillips et Jacob Phillips reviennent pour un deuxième graphic novel intitulé Pulp et pour lequel dire qu’il était très attendu est un euphémisme. Ce nouveau format d’écriture semble être un format dans lequel les auteurs s’épanouissent et nourrissent leurs futurs projets puisque trois nouvelles livrées sont déjà annoncées pour l’an prochain. 

Dans Pulp, Max Winters est un auteur de comics de cowboy fauché, publiés dans des magazines dans l’Amérique des années 30. Lui-même ancien pilleur de diligence ayant vécu les dernières années du Far West avant l’industrialisation, il va faire face au cynisme et à la brutalité des éditeurs qui vont le remercier. La santé fragile et craignant de laisser sa femme sans le sou, il va faire une rencontre qui va bouleverser ses projets.

Ed Brubaker choisit à nouveau un cadre qu’il affectionne et maîtrise particulièrement : l’ambiance polar dans les années 30. Mêlant fiction et réalité au travers des comics, pour une part autobiographique, écrits par Max Winters et de son passé de cowboy qu’il évoque à plusieurs reprises, il crée une sorte de pont avec sa propre existence après avoir évoqué, d’une certaine façon, sa jeunesse dans son précédent graphic novel. Le monde des comics – déjà abordé dans Bad Weekend – à travers la spoliation des droits d’auteur surgit également de façon brutale et nous rappelle que la vie de créateur de comics n’est pas toujours rose. Ed Brubaker offre enfin un miroir sur notre époque en insérant, dans son intrigue, les nazis américains et le fascisme ambiant qui n’est sans faire penser à notre période troublée

En amalgamant ces différents thèmes, Ed Burbaker livre un récit passionnantl’humanité des personnages, et en particulier de Max Winters, prédomine. En guise de conclusion, le scénariste nous dit qu’il savoir faut profiter de la vie sans pour autant renier ses principes

La partie graphique est réalisée par l’exceptionnel duo Sean Phillips – Jacob Phillips. Le premier brille par sa mise en page efficace et son talent pour recréer une ambiance de polar des années 30 toujours réjouissante. Le second démontre tout son apport aux dessins de son père par ses couleurs sublimes et son style impressionniste. La colorisation de la partie passée est assez bluffante. Une partie graphique de haut niveau, encore une fois !

Le trio Brubker – Phillips – Phillips livre une nouvelle perle ! Tout n’est que pur plaisir dans ce nouveau graphic novel !
10
Points forts
Le propos sur les comics et les droits d'auteur
Une mise en scène implacable
La métaphore sur l'Amérique d'aujourd'hui
La colorisation de Jacob Phillips