All-New Inhumans 3 (VF – Panini Comics)

Fiche technique

Contient les épisodes VO: Uncanny Inhumans #3, Uncanny Inhumans #4, All-New Inhumans #3, Karnak #2

Panini Comics – Kiosque Mensuel – 96 pages – 4,90€

Sollicitation éditeur: Le groupe mené par Médusa et Flèche Noire affronte Kang mais aussi Ahura, le fils du couple royal ! Et on en apprend plus sur l’enfance de Karnak. Par les stars des comics : Charles Soule, Warren Ellis, Steve McNiven, Stefano Caselli et Gerardo Zaffino.


[accordions tabs_bgcolor=”#ffffff” tabs_textcolor=”#000000″ tabs_bordercolor=”” tabs_opacity=””][accordion title=”Uncanny Inhumans #3 – 6.5/10″]

Scénario: Charles Soule  – Dessins: Steve McNiven

La fin du précédent numéro, bien qu’assez prévisible, restait efficace. Le couple royal inhumain et leurs alliés vont donc affronter Ahura le Conquérant (dont nous découvrons le pouvoir inhumain), le fils perdu de Flèche Noir et Medusa. Je ne peux pas être objectif avec cette série, elle contient deux de mes personnages favoris, Black Bolt et Kang. La très grosse partie du numéro est concentrée sur l’affrontement alors que la fin nous explique les motivations d’Ahura et on peut comprendre sa rancœur. Le cliff est encore une fois assez énorme et sert d’introduction directe à la suite. Aux dessins Steve McNiven travaille en dents de scie, certaines cases sont belles mais d’autres pas du tout. La plupart des fonds sont vides, le combat est un peu statique et quelques visages sont complètements déconnants. Néanmoins le tout reste très agréable.


[/accordion][accordion title=”Uncanny Inhumans #4 – 7.5/10″]

Scénario: Charles Soule – Dessins: Steve McNiven

Voilà, un numéro avec du voyage temporel, des versions différentes de personnages, de l’émotion et de l’action, tout y est dans ce numéro. J’aime vraiment la résolution apportée par Soule, qui est assez touchante. Ces « Uncanny Inhumans » doivent donc retrouver la version jeune d’Ahura qui est perdue dans le flux temporel et ainsi déjouer son embrigadement par Kang. Certains passages sont très plaisants et les dialogues marchent bien. Une remarque cependant sur Kang : quelle est vraiment l’utilité de le combattre voire même de le vaincre, le type est présent dans toutes les réalités alternatives et à toutes les époques ? A moins que Secret Wars n’ait réduit Kang qu’à une existence unique … j’espère que la question sera traitée à l’avenir, c’est une de mes attentes post SW. Même remarque pour McNiven que sur le numéro précédent, beau mais pas transcendant, toutefois son travail me semble légèrement meilleur.

Au final cette série, sans révolutionner le monde des comics, aura été très plaisante sur son premier arc avec de vrais beaux moments et quelques superbes cases. J’attends la suite avec impatience.

 

 

[/accordion][accordion title=”All-New Inhumans #3 – 6/10″]

Scénario: Charles Soule et James Asmus – Dessins: Stefano Caselli

L’enjeu principal de cette série était bigrement intéressant : envoyer une délégation de diplomates inhumains à travers le monde pour discuter des problèmes sociaux engendrés par l’apparition de ces nouveaux êtres. La promesse n’est tenue que sur les deux premiers numéros. Je sens que Soule veut partir vers un autre type de série, plus facile et plus grand spectacle. Le problème c’est qu’il en a déjà une, Uncanny Inhumain ….. Ainsi cet All-New Inumain n’a plus beaucoup d’intérêt. Concernant l’intrigue, on a trois sous histoires différentes : la vision de Swain, de l’espionnage avec l’équipe de Naja et de la « diplomatie » entre Crystal et les Nord-Coréens version Marvel (merci la subtilité ….). Le tout est confus et on ressort avec une impression de gros « bof … ». Par contre, graphiquement c’est très solide. Stefano Caselli est toujours aussi bon (toutes ses séries sont belles, ce dessinateur est vraiment très doué) et j’adore les visages de ses personnages, terriblement expressifs. Du côté du dessin, c’est donc un sans-faute.

L’intérêt principal de cette série n’est déjà plus là. Soule embarque pour autre chose et je ne suis pas sûr de vouloir le suivre. Dommage, son « Inhuman Universe » paraissait très cohérent.

 

[/accordion][accordion title=”Karnak #2 – 8/10″]

Scénario: Warren Ellis – Dessins: Gerardo Zaffino et Antonio Fuso

Comme Moon Knight à l’époque, Warren Ellis essaye quelque chose avec un personnage Marvel. Karnak est toujours sur la piste de cet enfant inhumain enlevé par une sorte de prêtre magicien un peu barré. Le scénario est minime, mais l’énorme atout de Warren Ellis réside dans les dialogues. Tout est réduit au plus simple , au minimum, Karnak va à l’essentiel et les quelques divagation philosophiques des deux personnages sur la fin donnent un effet très particulier à cette série : le décalage entre le pragmatisme de Karnak (le type bosse pour de l’argent) et ses réflexions sur certains concepts très abstraits. Ellis arrive même à « écrire » le pouvoir de Karnak (détecter la faiblesse en toute chose, physique ou non)  où le personnage démolit carrément les dires de son adversaire, c’est très fort. Cette série est un véritable ovni dans le catalogue Marvel. Le revers de la médaille c’est le sentiment de vide à la lecture, le numéro se lit vite, très vite. Cette expéditive lecture est récompensée par des dessins à tomber. Zaffino est un maître du séquençage et de la chorégraphie. Karnak possède l’un des pouvoirs les plus incroyables de l’univers Marvel et Zaffino l’illustre parfaitement. On ressent la sérénité et la puissance du personnage qui est capable de tout et d’improviser à chaque instant. Les trois dernières pages, qui servent d’épilogue, sont réalisées par Antonio Fuso et ce n’est même pas comparable tant le travail est moins bon.

Les qualités de cette série sont indéniables, une expérience visuelle et une écriture très travaillée cependant je ne peux m’empêcher de ressentir une sensation de vide qui malheureusement me prive d’une lecture inoubliable. Si vous accrochez à ce style, dirigez-vous aussi vers Moon Knight (disponible chez Panini) de Warren Ellis, vous ne serez pas déçu.

 

[/accordion][/accordions]

Ce kiosque possède quelques atouts. Uncanny Inhumans est très plaisant depuis le début de la série ; All-New Inhumans se perd, alors que le contrat initial était alléchant, dommage ; pour finir Karnak est à découvrir rien que pour l’expérience de lecture totalement originale. N’hésitez pas à donner votre note et à laisser un commentaire.