All-New Iron Man et Avengers 4 (VF – Panini Comics)

Fiche technique

Contient les épisodes VO: Invincible Iron-Man #6, International Iron-Man #1, Sam Wilson Captain America #4, Mighty Thor #4

Panini Comics – Kiosque Mensuel – 96 pages – 4,90€

Sollicitation éditeur: Une nouvelle saga commence pour Iron Man… ainsi qu’International Iron Man, une série signée Brian M. Bendis et Alex Maleev ! En plus, la Guerre des Royaumes se poursuit pour Thor, et Captain America affronte la Société du Serpent. 


Nouvelle série attendue pour ce mag, nouvelle série de Bendis sur Iron Man !

[accordions tabs_bgcolor=”#ffffff” tabs_textcolor=”#000000″ tabs_bordercolor=”” tabs_opacity=””][accordion title=”Invincible Iron Man #6 – 5/10″]

Scénario: Brian M Bendis – Dessins: Mike Deodato Jr

Nouvel arc pour la série et c’est pas très bon. On va suivre Rhodes (War Machine) qui continue à enquêter sur les ninjas technologiques aperçus précédemment, pendant que Tony est au café avec Amara (sa nouvelle copine). Fatalis aka Vincent Cassel se pointe et ça discute et …. le numéro est terminé. Alors que sur le premier arc Bendis avait réussi à oublier ses tares pour nous faire quelque chose de dynamique, ici il n’en est rien. C’est vide, creux mais comme toujours certains dialogues sont potables. Qui dit nouvel arc, dit nouveau dessinateur et c’est Mike Deodato qui arrive sur la série. Il y a un consensus actuel autour de ce dessinateur mais pourtant je suis de moins en moins convaincu par le monsieur, son Original Sin était vomitif de part l’abus des cases penchées, ses épisodes sur les Vengeurs d’Hickman ou les Gardiens version SW (encore de Bendis) n’étaient pas spécialement beaux. C’est correct mais sans réelle explication le dessin ne me plaît pas vraiment. On regrette David Marquez bien plus appliqué, dynamique, détaillé et toujours très clair dans son trait.

A moins d’un réel sursaut lors des prochains numéros, nous voila embarqués dans un arc pas franchement passionnant.

[/accordion][accordion title=”International Iron Man #1 – 7/10″]

Scénario: Brian M Bendis – Dessins: Alex Maleev

Nouvelle série qui fait son entrée dans le kiosque, sur le papier j’attendais vraiment cette autre série Iron Man. En effet, le duo en charge m’a procuré mes meilleures lectures sur le personnage de Daredevil (allez lire ce run, c’est culte) et malheureusement ce premier numéro m’a légèrement déçu. Bendis va nous raconter les origines de Tony Stark, du moins sa jeunesse à l’Université. On suit donc Tony qui rencontre Cassandra Gillespie, dont la famille n’est pas des plus claires. Évidemment cette intrigue dans le passé résonne avec un événement présent, à la fin du numéro. C’est, encore une fois, bien dialogué mais l’intrigue n’avance pas vraiment. En fait, je ne comprends pas l’attirance des auteurs pour les origines de Stark, Kieron Gillen avait aussi écrit sa version et ce n’était pas grandiose. Néanmoins je reste accroché , le duo artistique m’ayant fait rêver par le passé. Maleev n’est pas au niveau de son Daredevil, mais son travail est très correct, la construction des cases est très classique mais renforce l’ambiance “dans le passé” du titre. Une remarque sur l’attentat à la fin, très bien mis en scène et qui résonne assez tragiquement dans notre contexte actuel. Autre remarque, Panini met en évidence une construction similaire entre ce numéro et la rencontre Matt Murdock/Elektra par Miller. Effectivement, la relecture fonctionne très bien, l’hommage est assez bien vu, bon point pour Bendis.

Cette nouvelle série commence doucement et ne m’a pas subjugué, mais je suis tellement confiant dans ce duo culte que j’attends la suite le mois prochain.

[/accordion][accordion title=”Captain America : Sam Wilson #4 – 8/10″]

Scénario: Nick Spencer – Dessins: Paul Renaud

J’ai un sentiment partagé à la lecture de cet épisode, d’un côté le Cap-Wolf ne m’enchante toujours pas mais de l’autre le discours sur ces mercenaires de la publicité, représentés par les “solutions du serpent”, me rappelle tout le caractère politisé de la série de Spencer. Cap-Wolf va devoir mettre fin aux activités véreuses des serpents et va chercher un allié surprenant sauf que ça dérape. L’autre qualité de ce numéro, Paul Renaud est au dessin. Le français est très propre, ses “serpents” sont  beaux et son Cap est très animal. Mention spéciale pour la dernière case, vraiment belle.

Si on met de côté le concept étrange du loup garou, la série renoue avec cet aspect social et politique qui est sa vraie qualité. J’aime beaucoup l’idée de cette société du serpent en agence publicitaire de l’ombre.

[/accordion][accordion title=”Mighty Thor #4 – 9.5/10″]

Scénario: Jason Aaron – Dessins: Russell Dauterman

En quelques mots : La guerre entre les Elfes Noirs et Blancs se poursuit avec en parallèle le procès de Freyja par Odin (son mari, je vous le rappelle …) et Thor est au milieu de tout ça. La résolution de la guerre est complétement inattendue, Thor est totalement impuissante et va alors tenter de sauver la Mère de Tout. C’est dingue, fou, déjanté, incroyable, indispensable, beau, très beau et à lire ABSOLUMENT ! et bordel mais ce CLIFF de fin !!

Tout est dit.

[/accordion][/accordions]

Ce kiosque est encore une fois à lire, malgré Invincible Iron Man qui déçoit. De tout façon vous avez sans doute la meilleure série actuelle Marvel dedans (Ultimates se défend très bien aussi !). N’hésitez pas à donner votre note et à laisser un commentaire.