All-New Iron Man & Avengers 6 (VF – Panini Comics)

Fiche technique

Contient les épisodes VO: Invincible Iron Man #8, International Iron Man #3, Mighty Thor #5-6

Panini Comics – Kiosque Mensuel – 96 pages – 4,90€

Sollicitation éditeur: War Machine mourra-t-il à Tokyo ? Iron Man survivra-t-il face à une armée de Mandroïdes ? Plus deux épisodes de la nouvelle Thor face à des Vikings et des dieux ! Par Bendis, Marquez, Maleev, Aaron et Dauterman entre autres !


[accordions tabs_bgcolor=”#ffffff” tabs_textcolor=”#000000″ tabs_bordercolor=”” tabs_opacity=””][accordion title=”Invincible Iron Man #8 – 5/10″]

Scénario: Brian M Bendis – Dessins: Mike Deodato Jr

Suite de cette intrigue au Japon, avec Rhodes aux prises avec la mafia, et on se doute que la tête pensante de l’organisation est l’une des nombreuses victimes de l’empire Stark. Tony, secondé par un Spider-Man qui lorgne souvent au pays du soleil levant ces temps-ci, va secourir son ami et ça va se faire dans la douleur. Car oui, il vient d’inventer son armure la plus performante mais on peut la lui retirer par simple contrôle électromagnétique, une menace à laquelle Stark n’a jamais fait face auparavant, enfin passons … Et on se demande vraiment quelle aide il va apporter, tant le colonel Rhodes semble à l’aise avec les arts martiaux. Il tient tête, seul et sans équipement, à toute une armée de ninjas “augmentés” technologiquement et à cet Iron Monger nippon tout sauf menaçant. Bendis nous fait une petite boucle avec le cas Mary Jane, le personnage décline l’offre d’emploi de Stark (ça fait deux fois, en deux numéros, il faut se décider maintenant, le speech de Stark ça ne marche qu’une fois … ). Comme précédemment, Deodato est au dessin et ça ne me plait pas, mais c’est purement subjectif.

La série n’arrive pas à me raccrocher, peut être que l’arrivée imminente de Civil War II (janvier 2017) va remettre un peu d’ordre dans tout ça.

[/accordion][accordion title=”International Iron Man #3 – 8/10″]

Scénario: Brian M Bendis – Dessins: Alex Maleev

Alors que la “grosse” série Iron Man ne m’attire plus, je préfère largement celle-ci. Bendis fait le choix de proposer quelque chose de plus intime et de plus discret. Ici pas d’explosions, pas de menaces grandiloquentes mais on retrouve ce côté humain, Bendis aborde Tony Stark et non Iron Man, procédé de narration qu’il y avait déjà dans son Daredevil, où le scénariste traitait de Matt Murdock avant tout ( titre à retrouver dans la future émission Dans nos bulles #252 chroniqué par votre serviteur, un peu d’auto-promo ne fait jamais de mal). Nous ne sommes pas en présence d’une histoire “super héroïque” mais plus d’une tranche de vie de Stark et de son histoire avec Cassandra, entre ces deux narrations passées et présentes. Voir cette relation se développer au fil des dialogues très justes de Bendis est un vrai plaisir. On sent que les souvenirs des personnages sont douloureux et cachent de lourds secrets, notamment l’intrigue décolle lors du “cliff” de fin. Sans me répéter de mois en mois sur le travail de Maleev, c’est très beau et ça renforce l’humanité de l’histoire.

Une série qui se bonifie numéro après numéro, à moins d’une erreur, voilà un “must have” en devenir sur le personnage !

[/accordion][accordion title=”Mighty Thor #5 – 9.5/10″]

Scénario: Jason Aaron – Dessins: Russel Dauterman

Alors que Captain America est absent ce moi-ci, Panini nous balance une double de Thor par Aaron, et c’est toujours aussi bon. La baston entre Thor et Odin est folle, et voir le Père de Tout se déchaîner est jouissif ! pendant ce temps Asgardia est en proie à la guerre civile, puisque les rebelles menés par Freyja et Loki (vous sentez le traquenard, vous n’avez rien vu !) affrontent Cul, le Destructeur et la garde royale asgardienne. Lorsque la tragédie arrive, au détour d’une page, on est sans voix tant l’acte est immonde mais on en comprend les tenants et aboutissants. L’épilogue est un gros teaser pour la future série de Aaron, The Unworthy Thor, déjà évoquée par Panini et dont le premier numéro est à peine disponible outre atlantique. Ah j’oubliais, Dauterman est un génie !

Grandiose, magistrale, magnifique, sans pitié, explosive, cette série est une lecture obligatoire, comme tout le run d’Aaron sur Thor, de God of Thunder à aujourd’hui.

[/accordion][accordion title=”Mighty Thor #6 – 8/10″]

Scénario: Jason Aaron – Dessins: Rafa Garres

Aaron fait une petite pose dans son intrigue principale, sans doute pour laisser Dauterman se reposer après un premier arc de folie. Pour ce numéro de transition, Aaron nous plonge dans la mythologie nordique pure, dans un numéro qui résonne un peu comme du Thorgal. D’ailleurs le style graphique tranche avec le reste de la série, Rafa Garres, qui se colorise d’ailleurs, a un style brouillon, surchargé mais travaillé. Il s’en dégage un côté “légendaire” adapté au ton recherché. On suit les mésaventures guerrières de Bodolf, guerroyeur viking craint de toute la nation scandinave. Il doit toutes ses victoires à Thor, figure divine parfaitement retranscrite ici, qu’il prie ardemment avant chaque combat. Mais lorsque le dieu du tonnerre le “trahit”, ce dernier va chercher sa vengeance auprès du maître nordique de la malice, Loki. Le numéro remplit son office en nous offrant une fable qui mêle croyances vikings, combats épiques et complots.

Transition réussie, sans être grandement originale, pour Mighty Thor. J’ai envie de découvrir la suite.

[/accordion][/accordions]

Comme tous les mois depuis le relaunch de Juin, ce kiosque est le haut du panier Marvel et Panini. N’hésitez pas à donner une note et à laisser un commentaire.

Pour découvrir et commander ce numéro, c’est par ici: