All-New Spider-Man 3 (VF – Panini Comics)

Fiche technique

Contient les épisodes VO: Amazing Spider-Man #4 et #5, Spider-Man 2099 #3 et #4

Panini Comics – Kiosque Mensuel – 96 pages – 4,90€

Sollicitation éditeur: Affrontement au sommet entre Spider-Man, le Zodiaque et… incroyable mais vrai… le Bouffon Vert ! Plus deux épisodes de Spider-Man 2099 aux prises avec l’inquiétant Docteur Cronos, le responsable de la mort de [SPOILER] ! Par Slott, Gage, Camuncoli, David et Sliney. 


[accordions tabs_bgcolor=”#ffffff” tabs_textcolor=”#000000″ tabs_bordercolor=”” tabs_opacity=””][accordion title=”Amazing Spider-Man #4 – 7/10″]

Scénario: Dan Slott – Dessins: Giuseppe Camuncoli

L’intrigue de Slott autour du Zodiaque continue et on a ici un petit épisode « à part ». Étrangement, Slott commence et conclue une sous-histoire durant ce numéro : Tante May et Jay Jameson sont en Afrique en mission humanitaire (pas vraiment de logique là-dedans mais bon …) et le dictateur du coin décide de les attaquer avec un arsenal bien connu, mais complétement hors contexte. Évidemment Peter met en pause la course contre le Zodiaque et part secourir sa Tante. La série, plutôt très bonne pour l’instant, prend une direction le temps d’un numéro qui ne m’a pas réellement convaincu. Quelle est l’utilité de l’épisode ? Pas grand-chose …. On retiendra quand même le discours de Slott sur l’interventionnisme américain en Afrique dans un comics mainstream et un cliff plutôt intrigant. Camuncoli aux dessins est très bon, son Spider-Man est très imposant, massif mais ne perd pas en agilité. C’est un vrai plaisir de le voir se mouvoir tout au long des cases. Puis ce numéro a le mérite de nous montrer un Peter évoluer dans un environnement inhabituel, loin des buildings.

[/accordion][accordion title=”Amazing Spider-Man #5 – 9/10″]

Scénario: Dan Slott – Dessins: Giuseppe Camuncoli

Voilà on y est, la fin du combat contre le Zodiaque. Tous les protagonistes se retrouvent, les « gentils » comme les « méchants » pour le final explosif. Le numéro est très dynamique et très fun à lire. Voir  Peter mener la barre (je suis de ceux qui aiment ce Peter chef d’entreprise et qui s’assume) et prendre les initiatives, même face à Fury, est vraiment jouissif. La fin du numéro est, comme le précédent, en forme de porte ouverte pour la suite. Au final, tout en résolvant sa première intrigue, Slott se laisse plusieurs voies à explorer et qui sont toutes intéressantes. Enfin un auteur qui sait (du moins qui semble savoir …) où il va. Camuncoli donne tout sur l’affrontement, ses pages finales sont dingues, détaillées et lisibles (ce qui n’est pas le cas de tout le monde… hein Ramos ….).

Au final encore deux épisodes très sympathiques, malgré un numéro 4 relativement hors sujet. Slott reste encore très efficace après ses longues années sur le personnage (Oui, Superior Spider-Man c’est très bien !). Graphiquement, Camuncoli est très fort et j’espère que le duo va continuer comme ça encore quelques temps.

[/accordion][accordion title=”Spider-Man 2099 #3 – 6.5/10″]

Scénario: Peter David – Dessins: Will Sliney

On avait quitté Miguel sur les traces du Dr.Cronos, ici plus question de parlementer, Miguel a soif de vengeance. Tout le numéro est une énorme scène d’action, entre le discours machiavélique du Docteur et les réflexions morales de Spider-man. Je ne vous révélerai pas l’issue du combat, mais c’est sans appel. Là aussi c’est assez jouissif de voir un Spider-Man à bout, qui n’a plus rien à perdre, enfin peut être … et qui donc se lâche comme un malade. Un numéro très plaisant mais un peu creux. Par contre je ne me fais toujours pas aux dessins de Sliney, à moins que ce soit la colo. En tout cas, le dessin me parait très lisse et sans relief, dommage pour un titre plutôt bon depuis le début.

[/accordion][accordion title=”Spider-Man 2099 #4 – 4.5/10″]

Scénario: Peter David – Dessins: Will Sliney

Dans ce numéro de conclusion du kiosque, Peter David met le focus, non pas sur Spider-Man, mais sur Roberta Mendez. Mais qui est ce personnage ? C’est en fait la Captain America 2099 de la série Secret Wars 2099. La particularité de ce personnage repose sur sa double personnalité, Roberta civile et version Captain. Pour en savoir plus je vous renvoie vers le kiosque Secret : Spider-Man où vous pourrez lire la sympathique série en question, de la même équipe artistique. Reprenons, Roberta est employée chez Parker Industries et sous les « ordres » de Miguel. Elle se rend alors dans le sous-sol privé du patron qui cache un portail vers l’ère 2099 (on ne relèvera pas l’incohérence de la sécurité qui est très facile à déjouer et l’existence même de l’ère 2099, ce n’est pas comme si le dernier event avait détruit toutes les dimensions parallèles …). Évidemment l’activation du portail entraîne l’arrivée d’un gros méchant aux allures de Terminator qui se retrouve libre d’errer dans notre monde. Vous l’aurez compris, je suis assez mitigé sur ce numéro, seule cette nouvelle Captain est intéressante. Avec ce nouvel arc narratif je ne sais pas où vas Peter David, mais ce n’est pas grandiose …. Graphiquement, le dessinateur est le même, ce n’est pas donc pas ma tasse de thé.

La série Spider-man 2099 peine grandement à me séduire, entre une intrigue faible et des dessins tout aussi peu attrayants. Néanmoins, je laisse une chance à David de relancer son histoire dans le prochain numéro.

[/accordion][/accordions]

Mon avis sur ce kiosque est donc en demi-teinte. Amazing Spider-Man reste vraiment bon et je suis toujours acquis à l’idée de Slott sur ce nouveau Peter. Pour l’autre série proposée par Panini, le pitch de ce nouvel arc n’est pas du tout séduisant. Je dois dire que les dessins de Sliney n’aident pas non plus. Un kiosque pour les amateurs de Spider-Man uniquement. N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire et à laisser une note.