All-New Spider-Man 6 (VF – Panini Comics)

Fiche technique

Contient les épisodes VO: Amazing Spider-Man #9, Amazing Spider-Man #10, Spider-Man 2099 #8, Spider-Man #5

Panini Comics – Kiosque Mensuel – 96 pages – 4,90€

Sollicitation éditeur: Le Zodiaque s’apprête à semer la pagaille dans la vie de Peter Parker dans une saga signée Dan Slott et Giuseppe Camuncoli ! Miles Morales/Spider-Man se retrouve entre les griffes de Hammerhead et de la Chatte Noire… tandis que Spider-Man 2099 affronte Glorianna ! Par Bendis, Pichelli, David et Sliney. 


[accordions tabs_bgcolor=”#ffffff” tabs_textcolor=”#000000″ tabs_bordercolor=”” tabs_opacity=””][accordion title=”Amazing Spider-Man #9 – 8/10″]

Scénario: Dans Slott – Dessins: Guiseppe Camuncoli

On peut se plaindre du manque de renouvellement chez Spider-Man, Slott est là depuis presque 9 ans, mais je trouve cette nouvelle monture du tisseur géniale. L’auteur continue son intrigue du Zodiaque, en confrontant directement Le Scorpion, dirigeant de l’organisation, à Spider-Man. En fait ce numéro s’intéresse plus à la traque du vilain, l’affrontement physique arrive dans la suite. Voir le team-up Fury/Spider-Man embarquer dans l’arachno-fusée pour recalibrer les satellites du S.H.I.E.L.D, puis assister à la chute de Peter dans l’atmosphère c’est loufoque, rocambolesque mais pour autant le parti-pris de Slott est plaisant, même si on avait déjà pu voir l’Araignée dans l’espace pour se même problème de satellite, des labos Horizons cette fois (voir Amazing Spider-Man 680). Ce plaisir est appuyé par le retour de Camuncoli aux affaires, j’adhère complétement à son style (reportez-vous aux anciennes critiques pour en savoir plus).

Un titre toujours aussi bon !

[/accordion][accordion title=”Amazing Spider-Man #10 – 8.5/10″]

Scénario: Dans Slott – Dessins: Guiseppe Camuncoli

Passons maintenant au dur, la baston ! et là, Camuncoli excelle : c’est beau, clair, dynamique, comme à chaque fois son Spider-Man bouge bien, entre agilité et force. Cet artiste a vraiment un style qui lui est propre. Tout comme Slott qui continue sur sa lancée, avec ses idées, n’en déplaise à ses détracteurs. Le monsieur a une direction et des projets pour la suite. D’ailleurs, il tisse (le jeu de mot … ) déjà les évènements à venir et c’est suffisamment mystérieux pour faire envie. Pour revenir sur le Zodiaque, évidemment tout ça ne peut pas se résoudre en un seul numéro (coucou Mark Waid avec vos Vengeurs … ) et il se garde bien au chaud le Scoprion, qui a perdu une bataille mais pas la guerre, pour un dénouement qui sera, je l’espère, explosif.

Un grand OUI pour Slott sur Amazing Spider-Man, la série est belle, construite sur le long terme et utilise la continuité quand il faut. Si vous voulez du Spider-Man différent, c’est le titre à lire.

[/accordion][accordion title=”Spider-Man #5 – 6/10″]

Scénario: Brian M Bendis – Dessins: Sara Pichelli

Le mois dernier, j’avais poussé un coup de gueule ! Ce numéro en question est meilleur et Ganke avoue que son idée de révéler l’identité de Miles est idiote, même avec du recul ça ne passe toujours pas ! Passé cette remarque, la série retrouve ce côté Spider-Man rétro actualisé, avec un jeune adolescent pour qui tout va mal. On peut aussi pester contre cette Felicia Hardy un poil trop binaire, dans mes souvenirs le personnage était plus réfléchi et ambigu. Le tout s’apprécie malgré une intrigue un peu simple, d’un autre côté ça sied bien au personnage de Miles Morales et son entourage. On peut clairement remercier Sara Pichelli aux dessins avec son découpage travaillé au possible (un peu comme Olivier Coipel d’ailleurs), toujours au sommet et l’une des meilleures du moment selon moi.

Après la bourde du mois dernier, Bendis renoue avec le ton faussement frais (ça reste du Peter Parker adolescent en 2016) et détendu de cette série.

[/accordion][accordion title=”Spider-Man 2099 #8 – 6.5/10″]

Scénario: Peter David – Dessins: Will Sliney

Je suis toujours partagé sur cette série, d’un côté je m’en balance (je ne connais pas le personnage et j’aurais préféré voir le voir évoluer dans sa “timeline” du future), mais de l’autre David fait son récit de son côté, et c’est plutôt pas mal pour ce numéro. Maintenant, comme depuis le début, je n’adhère pas aux dessins. Revenons à l’intrigue, simplement, Miguel O’Hara va découvrir le secret qui plane au dessus du décès de sa chère et tendre. Le personnage est baladé depuis le début, vous imaginez sa réaction au moment de la révélation. Le vrai atout de cette série réside dans la caractérisation de Miguel, dépeint comme “borderline” depuis le départ et j’aime cette approche. J’ai une petite envie coupable de voir jusqu’où va aller David avec son personnage, si il va le mener jusqu’au bord du gouffre.

Une série qui évolue dans son coin, sans grande prétention mais avec un Spider-Man 2099 de plus en plus intéressant à suivre. Dommage pour le dessin, encore une fois.

[/accordion][/accordions]

Ce mois-ci, la review Spider-Man est dans le haut du panier (vous verrez que globalement, j’ai apprécié la plupart de mes lectures, sauf Inhumains faut pas déconner non plus), notamment Amazing Spider-Man toujours au top !
Achat recommandé ! N’hésitez pas à laisser une note et un commentaire. 

Pour découvrir et commander ce numéro, c’est par ici: