Rick and Morty Tome 2 (VF – Hi Comics)

Le deuxième tome de la série Rick And Morty, toujours éditée par Hi comics, est arrivé dans nos librairies favorites. Après un premier tome assez enthousiasmant, revoici nos deux compères pour de nouvelles aventures inter-dimensionnelles.  Zac Gorman est toujours aux commandes de cette adaptation de la série TV déjantée.

Il nous entraine tout d’abord dans une dimension privée de Rick et dirigée d’une main de fer par un tyran sans scrupules …Morty. Dans cet arc en 3 parties, le scénariste se fait plaisir en multipliant les références, en parodiant les films de série B de SF et en faisant tenir des rôles à contre-emploi aux membres de la famille de Morty. C’est rythmé, ponctué des saillies verbales de Rick et ça se termine sur une grosse farce du scénariste. Arc sympa et bien écrit. Les dessins de CJ Cannon fonctionnent toujours aussi bien dans l’esprit de la série TV.

Dans l’épisode suivant, Gorman invente une sorte d’Agence tous risques ultra Badass et totalement folle. Les morts se ramassent à la pelle, les personnages sont tous plus étranges les uns que les autres – mention spéciale à Têtenormale Brasbanals au design tout simplement hilarant. Ça canarde et ça saigne de partout. C’est totalement foutraque mais plutôt drôle. Pas le meilleur épisode toutefois. Les dessins d’Andrew Maclean collent bien à l’ambiance mais ils ont un côté “sommaire” que je n’aime pas trop.

Dans le dernier épisode, Noel se fête de façon bien étrange dans cette dimension avec le blumbus, tradition sexo-culinaire. L’idée est assez excellente et les personnages de cette dimension, notamment Mr Cheminée, bien barrés. Les dessins de Zac Gorman, faits de traits secs tranchent avec les dessins habituels.

Les histoires back-up sont également réussies, avec une préférence pour la Journée Rigolade de Jerry et Rick.

Dans ce tome, on retrouve la caractérisation habituelle des personnages avec un Rick, odieux et aventurier mais pas toujours téméraire, qui viendra toutefois au secours de son petit-fils. Morty fait tout ce qu’il peut pour suivre son grand père, à ses risques et périls, se retrouvant souvent dans des situations abracadabrantesques. Les rôles à contre-emploi des membres de la famille de Rick dans le premier arc les rendent un peu plus attachants.

L’édition de Hi Comics est belle mais ne contient à nouveau aucun bonus.

Ce deuxième tome de Rick and Morty est à nouveau réussi, drôle et déjanté. A lire sans modération !