Secret Weapons (VF – Bliss Comics)

Nouvelle série de l’univers Valiant, Secret Weapons est scénarisée par Eric Heisserer et dessinée par Raul Allen et Patricia Martin.

La psiotique Livewire, ancienne alliée de Toyo Harada, vient en aide à un groupe de jeunes psiotiques activés par Harada et abandonnés dans une sorte d’orphelinat nommé « les Saules », en raison de l’inutilité supposée de leurs pouvoirs révélés. Ces jeunes sont pourchassés et menacés de mort par un vilain dont Livewire va devoir découvrir l’origine.

Eric Heisserer crée cette mini-série en 4 parties en prenant habillement le contre-pied des histoires habituelles où les psiotiques ont des pouvoirs surpuissants. Ces jeunes héros ont des pouvoirs qui aux yeux d’Harada n’ont aucune utilité : parler aux oiseaux ou se changer en statue de pierre.

Le scénariste crée son équipe tout en développant son intrigue autour du vilain qui s’en prend aux jeunes psiotiques. L’édification du groupe se base essentiellement sur les liens qui vont se nouer entre les jeunes qui se connaissaient vaguement de leur séjour aux Saules. Les échanges entre les trois personnages, Nicole, Avi et Owen, sont bien construits entre unité et discorde et petit à petit l’équipe se forme. Les membres présentent une diversité intéressante qu’elle soit sociale ou ethnique et leur caractérisation est assez originale. Chaque personnage est introduit par des séquences courtes mais qui vont à l’essentiel et qui sont bien intégrées au récit, sans faire artificiel. La Livewire de Heisserer a une personnalité déterminée, puissante et compatissante envers ces jeunes héros. C’est définitivement un personnage essentiel dans l’univers Valiant.

Eric Heisserer invente des scènes d’action originales et efficaces utilisant les pouvoirs des trois membres sans que cela fasse saugrenu. Chaque pouvoir intervient à point nommé dans le déroulement des séquences. Les dialogues sont souvent justes et quelques séquences humoristiques viennent alléger la série.

Bliss joint aux quatre épisodes de la mini-série, deux épisodes « origin », l’un sur Nicole et l’autre sur Owen, ce dernier étant sorti il y a quelques semaines aux USA. Bliss montre ainsi à nouveau la pertinence et la qualité de son travail éditorial.

Le premier est construit sous forme d’un agenda retraçant la jeunesse et l’origine de l’arrivée de Nicole aux Saules. L’histoire se mêle habillement avec la mini-série dans les dernières pages de ce one-shot et apporte des éléments essentiels à l’ensemble. Adam Pollina propose des pages constituées de 4 bandes horizontales suivant l’agenda crée par Heisserer. Son trait est agréable et la narration très fluide.

Le second, également pertinent, est construit sous forme de courtes séquences liés au pouvoir d’Owen. Là aussi, l’histoire vient se mêler au récit principal de façon habile.

Ces deux origines apportent un vrai plus à la mini-série. Le complément est indéniable.

Raul Allen et Patricia Martin réalisent les dessins de la mini-série et de ce dernier épisode « origin ». Le dessinateur réalise un travail sur la composition des pages assez bluffant et hyper efficace. Pas de pleine plage qui en met plein la vue mais des cadrages cinématographiques très travaillés. Les décors sont détaillés, le trait très régulier et les designs des personnages bien définis et assez réalistes. Les couleurs dans des tons pastels et nuancés donnent une vraie tonalité à la série.

A la fin de ce tome, on s’est attaché à ces personnages. Ils reviendront dans l’event Harbinger wars II et c’est peut-être le seul regret que l’on a en refermant le livre : ne pas revoir cette équipe dans une série dédiée. Espérons que son rôle dans l’event ne soit pas réduit au minimum.

L’édition de Bliss Comics est une nouvelle fois bourrée de bonus intéressants et la présence de l’épisode Owen’s story  #0 est une excellente surprise à la pertinence évidente.

Secret Weapons propose un ton différent des titres habituels Valiant de par la présence de héros dépourvus de pouvoirs surpuissants. L’histoire est bien écrite et bien dessinée. C’est un vrai plaisir de lecture !

[alert variation=”alert-info”]

Pour découvrir et commander Secret Weapons, c’est par ici:

[/alert]