Strange Adventures (VF)

Strange Adventures
Release Date
6 mai 2022
Scénario
Tom King
Dessins & couleurs
Mitch Gerads, Evan Shaner
Editeur
Urban Comics
Our Score
8

Tom King a très souvent abordé le thème du trauma. Sheriff of Babylon et Mister Miracle furent deux belles créations tournant autour de ce sujet quand, au contraire, Heroes in crisis ou certains arcs de Batman furent ennuyeux voire même dérangeants. Néanmoins, lorsqu’il s’associe au dessinateur Mitch Gerads, c’est souvent pour le meilleur. C’est le cas pour Strange adventures, paru dans le Black Label – donc hors continuité – et pour lequel vient s’ajouter  Evan « Doc » Shaner à la partie graphique !

Tom King s’accapare à nouveau un personnage « en marge » de l’univers DC Comics en la personne d’Adam Strange. Héros victorieux des guerres de Rann, Strange goute une retraite bien méritée sur Terre. Lors de la tournée promotionnelle de son autobiographie, un lecteur l’accuse de multiples crimes puis ce dernier est retrouvé mort quelques jours plus tard. Un enquête est alors enclenchée, menée par Mr Terrific.

Comme il l’avait fait, d’une certaine manière, sur Mister Miracle, Tom King s’attaque aux conséquences du conflit à travers le prisme du couple. Edifiant son récit en deux trames temporelles parallèles – l’une dans le présent sur Terre, l’autre dans le passé sur Rann -, le scénariste s’interroge sur ce qu’implique de faire la guerre pour les protagonistes, pour leurs proches, ainsi que sur les sacrifices que chacun est prêt à faire.

La trame présente voit Strange et sa femme mener le combat de la « vérité » pour défendre la réputation du héros face à l’opinion, aux médias et aux super héros, figures d’autorité morale dans cet univers séquentiel. En alternance avec ces séquences, le lecteur découvre la réalité des affrontements sur Rann et ce que Strange a réellement fait lors de cette guerre. 

La construction du récit est habile et fait très bien monter la tension dramatique qui atteint son paroxysme dans les derniers épisodes. L’émotion et les surprises sont souvent présentes. Tom King capte parfaitement l’intérêt du lecteur autour de cette relation ambiguë et pleine de secrets entre Strange et sa femme, et le parallèle avec la vie de Mr Terrific amène davantage encore d’émoi. Néanmoins, le style de King, qui sait ménager ses effets par cette utilisation de trois bandes par page, se révèlent par moment très démonstratif, se regardant un peu faire. Cela induit des longueurs, notamment lors de certaines séquences avec Mr Terrific et parfois des scènes un peu vaines.

Le style sublime de Mitch Gerads s’inscrit parfaitement dans cet esprit de 3 bandes avec beaucoup de gros plans d’où jaillissent rythme et émotions. Son trait légèrement granuleux associé à des couleurs subtiles et souvent irréelles fait merveille. Certaines double pages pourront faire penser aux tableaux de Robert E. McGinnis. En parallèle, Evan Shaner possède un trait plus classique mais non moins beau ! Sa représentation de l’univers de la planète Rann est inventif, parfait mix de SF et de Fantasy, et sa mise en scène des horreurs de la guerre, révélatrice ! Le travail des deux artistes se complète parfaitement pour une partie graphique qui est un des points forts de Strange Adventures !

S’il n’est pas dénué de défauts, Strange Adventures offre une belle lecture et s’inscrit dans la catégorie des bons récits proposés par Tom King. Porté par une doublette d’artistes au top, le comic traite de thèmes chers à l’auteur et le fait plutôt bien !

8
Points forts
Une partie graphique à tomber !
Les thèmes abordés, notamment le versant intime
La narration à la Tom King...
Un final qui bénéficie d'une belle tension dramatique
La construction sur deux trames temporelles parallèles
Points faibles
...qui se fait trop démonstrative
Des longueurs