The Bone Orchard Mythos : The Passageway (VO)

The Bone Orchard Mythos : The Passageway
Scénario
Jeff Lemire
Dessin
Andrea Sorrentino
Couleurs
Dave Stewart
Editeur
Image Comics
Our Score
6.5

Après avoir achevé Primordial à venir chez Urban Comics, le duo Jeff Lemire – Andrea Sorrentino se lance dans l’élaboration d’un univers horrifique composé de graphic novels et de séries mensuelles.

Dans The Passageway, un géologue est envoyé sur une ile isolée où se déroulent d’étranges phénomènes. Il y découvre un puit qui semble sans fin

Ce graphic novel sert de mise en bouche à ce nouvel univers créé par le duo qui nous a valu l’excellent Gideon Falls. Si le sens du mystère, que maitrise les artistes, est bien présent avec évènements horrifiques et personnages peu rassurants, l’ensemble laisse un gout de trop peu. Les pistes énigmatiques sont posées mais aucune des nombreuses questions ne trouve de réponse, ce qui, en tant que graphic novel, donne à l’œuvre une impression d’inachevé.

Le même procédé avait été utilisé par Robert Kirkman pour Fire Power, livrant un graphic novel avant une série régulière. Mais le papa d’Invincible avait eu le bon gout de proposer une histoire complète pouvant se suffire à elle-même. Point de cela ici…

Reste une partie graphique de haute volée où Andrea Sorrentino et Dave Stewart réalisent des planches superbes et inventives où le caractère horrifique est  excellement rendu. L’artiste italien travaille toujours aussi bien les ombres et sait parfaitement installer un univers étrange et effrayant.

S’il pose des bases intrigantes pour l’univers horrifique imaginé par Jeff Lemire et Andrea Sorrentino, ce graphic novel n’est pas satisfaisant en tant qu’histoire auto-contenu, ne posant que des questions sans proposer des pistes de réponse. On en attendait plus pour une mise en bouche…

6.5
Points forts
Une partie graphique impeccable
Une ambiance horrifique bien rendue
Points faibles
Un gout de trop peu et d'inachevé
Des questions mais pas de réponses
Pas satisfaisant pour un graphic novel