The Question – The Deaths of Vic Sage (VO-DC Comics)

The Question - The deaths of Vic Sage #1
Release Date
20 novembre 2019
Scéanrio
Jeff Lemire
Dessins
Denys Cowan
Encrage
Bill Sienkiewicz
Couleurs
Chris Sotomayor
Editeur
DC Comics
Our Score
9.5

Jeff Lemire est de nouveau les mains dans le cambouis ! Le scénariste pieuvre reprend, cette fois-ci, le personnage de Vic Sage alias The Question dans une mini-série en quatre parties, publiée au sein du Black-fourre-tout-Label. The Question est un personnage créé dans les années 60 par Steve Ditko pour l’éditeur Charlton Comics et que le lecteur français a pu croiser dans le volume “Les gardiens de la Terre 4” chez Urban Comics.

Vic Sage est un journaliste d’investigation qui vit à Hub, un cité glauque aux élites corrompues et qui, lorsqu’il ne peut obtenir des preuves licitement, devient The Question, un justicier masqué qui a des méthodes parfois peu scrupuleuses. Au début de la mini-série, The Question prend sur le fait un conseillé du maire de Hub dans une maison close. La vidéo captée est bien entendue reprise par Sage qui se voit confronté à Myra Fermin, ancienne liaison et sœur du maire qui tient à défendre ce dernier. Poursuivant son enquête autour d’un symbole entrevu sur la bague d’un conseillé du maire, Vic Sage est amené à rendre visite à son ancien mentor Richard Dragon.

Que l’on connaisse ou non le personnage de Vic Sage, l’entrée en matière proposée par Jeff Lemire est limpide et permet de percevoir le contexte et la rôle de chaque intervenant. La dualité du personnage, ses relations avec Myra, Tot ou Dragon sont parfaitement exposées tout en conservant une part de mystère

Jeff Lemire déroule alors son enquête qui va se teinter de fantastique petit à petit. Le lecteur est happé dans cet engrenage. En parallèle, le polar le plus crasseux surgit devant ses yeux avec des scènes où le maire montre de quoi il est capable pour arriver à ses fins.  On se pose énormément de questions à l’issue de ce premier épisode et l’on a qu’une seule envie : obtenir des réponses en allant lire le numéro #2.

La réussite de The Quetsion tient autant à sa construction scénaristique qu’à sa mise en forme graphique. Denys Cowan, qui a déjà travaillé sur le personnage dans les années 80, réalise un remarquable travail de mise en page. Il alterne gros plan sans décor, focalisant l’attention du lecteur sur l’expression des personnages et plan large aux décors fournis et aux cadrages cinématographiques. Bill Sienkiewicz y ajoute son fameux encrage fait de hachures qui donnent l’aspect crasseux idéal pour accentuer l’ambiance sombre. A ces dessins très “noirs” viennent s’opposer les couleurs lumineuses de Chris Sotomayor qui contrastent impeccablement. On notera que le grand format de ce titre, publié dans le Black Label, met totalement en valeur cette réalisation graphique.

Le seul regret que l’on aura est ne retrouver la suite de ce titre que dans deux mois, délai relativement long pour garder le lecteur captif à une époque le nombre de titres sollicité est hallucinant.

The Question se positionne comme une solide mini-série, mêlant polar et fantastique. Soutenu par des artistes d’exeption, Jeff Lemire maitrise parfaitement le suspens et son personnage, qu’on a hâte de revoir même s’il faut attendre deux mois…
9.5
Excellente reprise
On aime
L'ambiance enquête très réussie
Les dessins, encrage et couleurs
The Question, un personnage passionant
Le mélange de polar et de fantastique
Le grand format du black label qui met particulièrement en valeur la partie graphique
On aime moins
Devoir attendre deux mois pour lire la suite