American Ronin (VO-Awa)

American Ronin
Scénario
Peter Milligan
Dessins
ACO
Encrage
David Lorenzo
Couleurs
Dean White
Editeur
AWA
Our Score
9.5

Cette série de chez AWA nous tentait depuis son annonce mais nous attendions la sortie tp à 9,99$ pour nous lancer. Peter Milligan se charge du scénario tandis que ACO brille aux dessins, David Lorenzo encre et Dean White régale aux couleurs.

Dans un monde où les conglomérats financiers ont pris le pouvoir, les Ronins sont des gardes du corps ou des tueurs élevés depuis leur plus jeune âge dans cette optique. Mais l’un d’entre eux a décidé de se retourner contre son employeur et va régler ses comptes. Mais la tâche va s’avérer des plus ardues.

De prime abord, le pitch peut paraitre classique mais Peter Milligan incorpore un composante des plus originales : les Ronins ont le pouvoir d’entrer en empathie avec les individus lorsqu’ils s’injectent des échantillons de leur ADN. Cela va impliquer des modes opératoires malins et particulièrement réjouissants à suivre pour le lecteur. Et lorsque deux Ronins vont être amener à jouer au jeu du chat et de la souris, le duel à distance va s’avérer des plus haletants.

Une forte dimension psychologique va également entrer en jeu pour un suspens passionnant savamment entretenu. Une toile de fond mixant violence, sexe, corruption, politique tapisse les cinq épisodes de ce premier arc qui, même si l’on en sait finalement assez peut sur l’American Ronin et que certaines séquences pourront paraitre un poil confuses, est une totale réussite d’un point de vue scénaristique.

Et que dire de la partie graphique qui est tout simplement exceptionnelle ! ACO, que l’on avait déjà adoré sur Nick Fury dans un style très pulp, livre une prestation de très haut niveau. Aussi bien dans la régularité du trait, le niveau de détail, et surtout les compositions de pages, l’artiste épate. Viennent s’ajouter un encrage précis de David Lorenzo et des couleurs irréelles et affirmées dans leurs tonalités vives de Dean White. Un vrai coup de cœur graphique !

Un thriller psychologique tout simplement époustouflant !

9.5
Points forts
La partie graphique inventive qui impressionne
Un postulat bien exploité
Un rythme haletant
Points faibles
Parfois un poil confus