Captain Ginger – Tome 1 (VF-Delcourt)

Captain Ginger - Tome 1
Release Date
23 septembre 2020
Scénario
Stuart Moore
Dessins
June Brigman
Encrage
Roy Richardson
Couleurs
Veronica Gandini
Editeur
Delcourt
Our Score
9

Après L’autre Terre et avant Second Coming de Mark Russel, à venir dans quelques mois, Captain Ginger est le deuxième comic provenant de l’éditeur américain indépendant Ahoy que publie Delcourt. Le scénariste Stuart Moore a pondu l’idée de cette histoire féline dessinée par June Brigman, Roy Richardson et Veronica Gandini.

Lorsque la race humaine s’est éteinte, les chats ont hérité d’un vaisseau  spatial où ils tentent de survivre. Le Captain Ginger tente de garder ses compagnons en vie dans un univers hostile.

L’idée de base totalement loufoque avait de quoi intriguer voire peut-être inquiéter. Mais le scénariste parvient à mettre à l’aise le lecteur en rentrant de suite dans le vif du sujet. Il bâtit une véritable aventure de survie spatiale, faite de suspens, de relations “félines” et d’un humour omniprésent. Il s’appuie sur une galerie de personnages immédiatement attachants par leurs caractéristiques “humaines”. Bourrus ou attendrissants, courageux ou lunaires, les personnages possèdent une réelle épaisseur

Si le tome ne contient que 4 épisodes qui constituent le premier arc de la série – une “saison 2” est en cours en VO -, Stuart Moore parvient à insuffler une réelle densité à son histoire qui gagne en richesse et en tension au fur et à mesure de son avancée, tout en conservant un juste équilibre entre aventure et humour. Le scénariste incorpore également des situations grotesques ou touchantes construites autour des caractéristiques félines de ses personnages, qui fonctionnent en général très bien. On sourit souvent, on rit ou on est ému parfois. Le jeu sur des codes humains que n’arrivent pas à déchiffrer les chats participe également à une ambiance globale assez légère. Le cliffhanger prometteur conforte le lecteur dans cet état d’esprit et ne peut que donner envie d’aller voir la suite ! 

Les dessins de June Brigman sont très efficaces dans leur représentation de ces chats avec des expressions prononcées qui accentuent les émotions voulues par le scénariste. Les décors spatiaux, assez riches, ainsi que les designs de costumes créent une ambiance un peu vintage. Associés à de belles couleurs de Veronic Gandini, ils imposent une belle partie graphique.

Partant d’une idée décalée, Stuart Moore et June Brigman livrent une aventure spatiale qui mêle habillement action, relations félines et humour. Un titre original à découvrir !
9
Points forts
Un contexte original bien exploité
Une intrigue dense
Un bonne équilibre entre humour et aventure
Des personnages immédiatement attachants
Un cliffhanger qui donne envie