Batman: Meurtrier et fugitif Tome 1 (VF – Urban Comics)

Batman: Meurtrier et fugitif Tome 1
Scénario
Greg Rucka, Chuck Dixon
Dessins
Rick Burchett, Scott McDaniel, Rick Leonardi, Steve Lieber
Date de sortie
04/05/2018
Pagination
352 pages
Prix
28,00€
Our Score
8

Après un run plus que convaincant sur Detective comics, publié en VF dans les 3 tomes de New Gotham, Greg Rucka nous entraine dans un grand crossover, ou plutôt deux, Batman – Murderer et Batman – Fugitive, qu’Urban a choisi de publier sous une seule bannière “Batman Meurtrier et Fugitif”, ce qui semble être une bonne idée. Le premier tome vient de sortir et contient l’intégralité de Batman – Meurtrier et le premier épisode de Batman – Fugitif, histoire de nous mettre l’eau à la bouche. Vraiment enthousiaste après New Gotham, mon attente était grande, malgré mon gout mesuré pour les crossovers.

On retrouve Batman tel qu’il était à la fin du tome 3 de New Gotham. Sacha Bordeaux est toujours le garde du corps de Bruce Wayne tout en était devenue, après avoir découvert son identité secrète, son quasi sidekick. Après une nouvelle sortie nocturne, le duo regagne le manoir. Bruce découvre alors Vesper Fairchild, avec qui il a rompu quelques semaines plus tôt, morte dans sa chambre. Quelques instants plus tard, avertie par un appel, la police débarque et trouve Batman et Sacha près du corps. Il n’y a qu’un pas pour accuser le milliardaire de meurtre et son garde du corps de complicité …que la police franchit.

Tout au long de ces 250 pages, les auteurs vont s’intéresser davantage aux réactions des proches de Bruce Wayne qu’à l’enquête en elle-même. Alors qu’ils s’étaient penchés sur la vie du commissariat et l’aspect policier de leurs histoires dans les épisodes de New Gotham, Rucka et ses petits copains vont totalement délaisser ce côté-là. Montoya, Allen, Sawyer font une brève apparition au début pour ne plus jamais réapparaitre. Suivant les épisodes, l’on suit Bruce Wayne et Sacha Bordeaux en prison, les réactions de Barbara Gordon, Nightwing, Robin ou encore Alfred et leur tentative de s’unir pour enquêter sur ce meurtre. Le doute s’immisce chez certains alors que d’autres ont une foi inébranlable en Bruce.

L’ensemble forme un tout très cohérent malgré la multiplicité des séries. Seuls les deux épisodes de la série Robin semblent déconnectés de l’histoire générale malgré quelques petites allusions. Ils n’apportent rien et sont peu passionnants. Pour le reste, les scénaristes font preuve d’un vrai talent d’écriture. Le rythme est assez uniforme, les épisodes se répondent bien. On est sous pression du début à la fin. Les deux épisodes de Gotham Knights sont particulièrement bien écrits, sombres et tendus. Le scénariste Devin Grayson nous narre un Alfred particulièrement émouvant.  Ceux signés Greg Rucka sont également bien fichus, que cela soit l’épisode d’introduction ou les deux Detective comics. Il traite toujours son personnage Sacha Bordeaux avec empathie et délicatesse, lui donnant un peu plus d’épaisseur encore. Chuck Dixon s’occupe d’une grande partie des épisodes et l’on connaît son savoir-faire.

Urban comics a choisi de terminer ce premier tome avec ce qui constitue le premier épisode de Batman Fugitif en VO, Batman #600, ce qui est une très bonne idée pour nous donner envie d’aller voir la suite. Ed Burbaker écrit avec minutie cet épisode d’une tension extrême qui voit s’affronter au sens propre comme au figuré Batman et ses proches. La cassure semble nette et peut-être longue à se réparer, à la fin de l’histoire. Batman est désormais fugitif et seul.

On retrouve aux dessins des habitués de la franchise Batman à cette époque : Rick Burchett, Scott McDaniel, Rick Leonardi, Steve Lieber, notamment. Malgré des styles différents, ils parviennent à donner à l’ensemble une réelle unité et une cohérence graphique. On n’est pas perturbé comme sur certains crossovers par un changement radical d’un épisode à l’autre.

Les lecteurs qui s’attendaient à un comics au caractère policier en seront pour leurs frais et peut-être déçus. Peu d’avancées dans l’enquête à la fin de ce tome. Ceux qui sont intéressés par la Bat Family et la caractérisation de ses membres seront davantage satisfaits. Pour ma part, j’ai fortement apprécié et attends avec impatience le tome 2.

Un crossover très cohérent qui fait la part belle aux membres de la Bat Family. Bien écrits et dessinés, tous les épisodes, à deux exceptions près, apportent leur pierre à l’édifice. Vivement le tome 2 pour Batman Fugitif !

8
Très bon
On aime
Une bonne histoire autour de la Bat Family
On aime moins
Quelques chapitres en dessous des autres