Stillwater – Tome 1 (VF-Delcourt)

Stillwater - tome 1
Release Date
26 janvier 2022
Scénario
Chip Zdarsky
Dessins
Ramon K. Perez
Couleurs
Mike Spicer
Editeur
Delcourt
Our Score
9

Même si toute sa production ne convainc pas toujours, Chip Zdarsky demeure l’un des scénaristes dont la présence du nom sur une couverture fait forcément tendre l’oreille. Stillwater, réalisé en compagnie de Ramon K. Perez et Mike Spicer, fait partie des projets particulièrement réussis du canadien ! Le tome 1 débarque chez Delcourt et on s’est régalé !

Daniel, qui vient de se faire virer de sa boite pour violence, reçoit une lettre de succession lui annonçant qu’il bénéficie d’une coquette somme d’une grande tante dont il n’a jamais entendu parler. Pour cela, il doit se rendre à Stillwater, bourgade où « personne ne meurt« …enfin presque.

Stillwater est une série qui démarre en trombe puisque, dès le premier épisode, les bases à caractères fantastique et policier sont posées. On ne meurt pas à Stillwater et on n’a pas vraiment envie qu’un « étranger » vienne fourrer son nez dans ce petit coin de « paradis ». Le lecteur comprend aussi que Chip Zdarsky ne va pas lésiner sur les retournements, en soignant, en particulier, ses cliffhangers.

Le scénariste exploite parfaitement son pitch initial en développant le fonctionnement mystérieux de Stillwater où la participation démocratique est un leurre permettant à certains de régner en maitres. Coups tordus et manipulations entretiennent un savant suspens. Chip Zdarsky travaille également très bien la caractérisation de ses personnages. Du plus affreux au plus raisonnable en passant par le plus lâche, les protagonistes sont crédibles et remplissent leurs rôles à merveille. Alternant scènes passées et présentes, le récit fait grimper petit à petit la tension jusqu’à un final explosif.

Ramon K. Perez et Mike Spicer créent un cadre parfait pour cette petite bourgade à l’aspect tranquille et un peu 60’s, où le sang coule finalement assez facilement. Le trait du dessinateur fonctionne aussi bien dans l’intime que dans la violence froide et âpre. Les personnages ont des designs originaux qui collent parfaitement à leur caractère. Les couleurs dans des tons mates de Mike Spicer donnent une véritable patte aux planches de Stillwater et s’accordent totalement au dessin de Perez.

Ce premier tome est une réussite et la série, qui achève son deuxième arc en VO, ne va que se bonifier !

Stillwater est un thriller fantastique qui exploite parfaitement son pitch initial original. Maitre du cliffhanger et de l’édification de son univers en vase clos, Chip Zdarky réalise un coup parfait, que le travail graphique de Ramon K. Perez et Mike Spicer bonifie. 

9
Points forts
Une intrigue bien exploitée
Des cliffhangers parfaits
Un suspens bien construit
Une partie graphique efficace et originale