Teenage Muntant Ninja Turtles – Tomes 2 & 3 – La chute de New-York (VF-HiComics)

TMNT - La chute de New York
Release Date
23 mai 2018
Scénario
Kevin Eastman, Tom Waltz
Dessins
Mateus Santolouco, collectif
Editeur
HiComics
Our Score
10

Tout juste sorties de la guerre face à Krang, les Tortues vont devoir se remettre en ordre de marche. Shredder a décidé de faire passer Leonardo dans son camp et a élaboré un plan de longue haleine. Splinter, les trois autres Tortues et leurs amis vont tout faire pour récupérer Léo, quitte à s’allier avec d’anciens ennemis. 

Kevin Eastman et Tom Waltz – ainsi que Mateus Santolouco et Erik Burnham dans la mini-série L’histoire secrète du clan Foot – ont mis en place, depuis une vingtaine d’épisodes, toutes les pistes qui mènent à cet arc. On ne le dira jamais assez, Teenage Mutant Ninja Turtles est un modèle de construction sur le long terme. Les rivalités entre Splinter et Shredder à travers leur histoire passée, les amitiés avec April et Casey, les forces et faiblesses des Tortues, les bandes de quartier où sévit le père de Casey : tous ces éléments ont façonné l’édifice qui permet aux auteurs de livrer cet arc “La chute de New York” qui va marquer durablement les personnages de la série. 

Eastman et Waltz concoctent un véritable polar urbain, fait de rivalités de clans. Les codes du genre y sont présents : alliance, trahison, combats de rue, règlements de compte. Les auteurs y mêlent également l’honneur, à la fois Ninja et mafieux. Toute la mythologie Ninja introduite depuis le début de la série se trouve à nouveau à l’honneur.

La chute de New York est également un récit autour de la famille. Les relations entre Splinter et ses enfants n’ont jamais été poussées autant à leurs limites. La tension dramatique n’a jamais atteint de tels sommets. Le passage de Leonardo dans l’autre camp met en péril les certitudes de chacun. Les relations de Casey avec son père et celles de Shredder avec Karai, développent également cet aspect familial cher à la série. Les personnages gagnent encore plus en épaisseur

Les multiples sous-intrigues mises en place se poursuivent, démontrant le travail de continuité remarquable des auteurs. Si l’humour est encore présent à travers quelques saillies verbales, c’est sans doute l’arc qui en contient le moins depuis le début de la série. Le statu quo change encore à la fin de cet arc qui marque les Tortues et les lecteurs. 

La chute de New York voit l’arrivée aux dessins sur la série régulière de Mateus Santolouco. Après avoir co-écrit et dessiné la mini-série L’histoire du clan Foot, l’artiste vient relever le niveau graphique qui jusque-là, il faut le reconnaître, n’était pas le point fort de la série. Son trait fin et précis associé à des compositions travaillées et dynamiques sont un ravissement pour les yeux. Les couleurs de Ronda Pattison sont également très belles, dans des tons doux et nuancés qui donnent une patte à la série. On retrouve enfin avec plaisir le premier épisode dessiné par Kevin Eastman, de son trait épais reconnaissable au premier coup d’oeil. Un petit plaisir pour un épisode inaugural original.

La chute de New York est l’aboutissement d’une construction sur le long terme qui a débuté à l’épisode 1. Action, honneur, thriller, Ninja, drame, famille sont les thématiques qui parcourent ce superbe arc des TMNT qui bénéficie d’une partie graphique de haute volée ! C’est un indispensable pour les amoureux des Tortues. Et peut-être bien aussi pour tous les lecteurs de comics !
10
Points forts
Un vrai thriller urbain
Une tension dramatique jamais atteinte sur la série
Des personnages toujours plus étoffés
Les multiples sous intrigues
Les dessins de Mateus Santolouco
Un vrai travail de continuité
Un nouveau statu quo passionnant