Interview – 5 questions à Terry Dodson sur Adventureman

Alors qu’il planche actuellement sur la réalisation d’Adventureman dont le premier épisode fut un ravissement, le dessinateur Terry Dodson a accepté de poser quelques instants ses crayons pour évoquer la série qu’il a co-créée avec Matt Fraction !

For English speakers, please find lower the interview in its original version.

Le projet d’Adventureman que vous avez co-créé avec Matt Fraction a été imaginé il y a de nombreuses années. C’est un projet qui vous tient particulièrement à cœur, j’imagine.

Oui, ce projet me tient à cœur puisque Matt m’a présenté l’idée en 2010, donc j’y pense depuis des années et des années. Je savais qu’il y avait beaucoup de choses que j’aimais au départ dans l’histoire – New York City (à la fois l’Art Déco des années 30-40 mais aussi NYC moderne), l’ambiance Pulp, et bien sûr, un personnage principal féminin très unique. Et pour le reste, il y avait tellement de choses avec lesquelles s’amuser et à développer…

Vous avez beaucoup travaillé les décors et les designs sur Adventureman. J’imagine que c’est un long travail de préparation et d’élaboration.

J’ai commencé à concevoir les personnages en 2015 et je travaille toujours sur de nouveaux designs. Mais c’était en effet beaucoup de travail car j’ai dû concevoir deux mondes/époques. Auxquels s’ajoutent tous les personnages de chacune de ces périodes. Et, il y avait des choses que nous ne voyons que très peu dans ce premier numéro, qui seront très importants plus tard, donc je devais m’assurer que les dessins étaient corrects. C’était un vrai plaisir de concevoir tout ça parce que j’aime les lieux et le type de personnage que j’ai eu à concevoir et c’était amusant de jouer avec.

Clayton Cowles, le lettreur d’Adventureman, nous a dit dans l’interview qu’il nous a accordée que les onomatopées étaient généralement faites par le lettreur, mais que sur Adventureman, vous vous en êtes occupé. Je suppose que c’est un travail spécial, mais ils sont si importants dans Adventureman, surtout parce que Claire, le personnage principal, est malentendante. Comment avez-vous abordé ce travail ?

Les effets sonores sont TRÈS IMPORTANTS, dans tous mes travaux de comics. Je vois les effets sonores comme une combinaison de mots et d’art et il est vraiment important que le storyteller/artiste soit celui qui les réalise. J’aime aussi beaucoup les “dessiner” et cela m’aide vraiment à concevoir des pages correctement.

Vous réalisez également les couleurs, qui sont très belles. Est-ce la première fois ?

J’ai colorisé deux séries de romans graphiques français – Songes et RedSkin – ainsi que toutes mes couvertures depuis 2008. J’ai appris la couleur par la peinture à l’huile, mais quand j’ai commencé à travailler, je ne faisais que les crayonnés et l’encrage. J’ai toujours eu d’autres personnes pour faire les couleurs de mes planches mais j’ai toujours imaginé le travail dans ma tête en couleur même lorsque je ne faisais que les dessins. Ainsi, avec l’avènement de Photoshop, j’ai pu commencer à coloriser mon travail moi-même. J’imagine toujours le travail en couleur dans ma tête, donc c’est génial de pouvoir le faire dans les histoires maintenant. D’une certaine manière, la couleur est aussi importante, voire plus importante, que le dessin lui-même.

Matt Fraction et vous vous connaissez depuis longtemps. Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Techniquement, Matt et moi nous sommes rencontrés alors que nous travaillions sur Uncanny X-Men en 2008, mais officiellement, nous nous sommes rencontrés en personne au San Diego Comic Con 2009, où nous avons parlé de New York que j’ai dessiné dans X-Men. Et j’ai dit à Matt que s’il voulait écrire à nouveau sur New York, il devait me le faire savoir. Et voilà, cela a mené à Aventureman ! Quelques mois plus tard, Matt m’a envoyé une proposition pour Adventureman qui se déroule à New York.

Entretien réalisé par échange de mails. Merci à Terry Dodson pour sa disponibilité et sa gentillesse.

English version
While he’s currently working on the production of Adventureman, the first issue of which was a delight, cartoonist Terry Dodson agreed to put down his pencils for a few moments to talk about the series he co-created with Matt Fraction!
This Adventureman project that you co-created with Matt Fraction was imagined several years ago. It’s a project that is particularly close to your heart, isn’t it ?

Yes this project is very close to me as Matt pitched me the idea in  2010 so it’s been on my mind for years and years. I knew there were a lot of things I loved initially about the story – New York City (both the Art Deco 30-40’s but also modern NYC), the pulp era action, and of course, a very unique female lead character. And rest of it there was so much to play with and develop.

You do a lot of decor and design work. I imagine it’s a long preparation and elaboration work ?

I started designing the characters in 2015 and am still working on new designs. But it was indeed a lot of work as I had to design 2 separate worlds/times. Plus, all the characters for each of those periods. And, there were things that we only see for a little bit in that first issue, that we’re going to pay off later so I had to make sure that designs were right. It was a real pleasure to design it all because I like the locations and the type of character that I got to design and it was fun to play with.

Clayton Cowles, the letterer, told us in the interview he made with us that onomatopoeia was usually done by the letterer, but on Adventureman, you took care of it.I guess it’s a special job, but they’re so important in the comic, especially because Claire, the main character, is hearing-impaired.  How did you approach this work ?

Sound FX are VERY IMPORTANT, to all my comic work. I see SFX as the combination of words and art and it’s really important that the storyteller/artist is the one that does the SFX. I also I also really enjoy “drawing” them and it really helps me design pages in action appropriately.

You also do the colours, which are very beautiful. Is this your first time ?

I’ve colored two French Graphic Novel series – Songes and RedSkin – plus all my covers since 2008.I learned color through oil painting however when I started working, I was only drawing the pencils. I always have others color me  but I always imagined the work in my head in full color even when I was only doing the “pencils”. So with the advent of Photoshop, I was able to start coloring my work myself. I always see the work in full color in my head so it’s great to be able to do that on the stories now. In some ways the color is as important or more important than the drawing itself.

You and Matt Fraction have known each other for a long time. How’d you meet?

Technically Matt and I met while working on Uncanny X-Men in 2008 but officially In person we met at San Diego Comic Con 2009, where we talked about New York which I drew in X-Men. And I told Matt that if he ever wanted to write New York again to let me know. And voila, that lead to Adventureman ! As a few months later Matt sent me a proposal for  Adventureman which took place in New York City.

This interview was realised by email exchange. Thanks to Terry Dodson for his availability and his kindness !