Skyward Vol. 3 : Fix the world

Skyward Vol. 3 Fix the world
Release Date
27 août 2019
Scéanrio
Joe Henderson
Dessins
Lee Garbett
Couleurs
Antonio Fabela
Editeur
Image Comics
Our Score
8

Skyward arrive au bout du chemin avec ce troisième et ultime volume. Après avoir essuyer, dans les deux premiers tomes, de nombreuses oppositions dans sa quête du moyen de réparer le monde, suite à la disparition de la gravité, Willa est sur le point de toucher au but. Mais s’attend-elle aux nombreuses surprises que sa découverte va déclencher ?

Skyward ne change pas ses bonnes habitudes en conservant le même ton positif qui parcourt la série depuis ses débuts. La SF légère mais maligne installée permet à Joe Henderson d’imposer des idées efficaces sans se soucier d’un hyper réalisme qui pourrait être pesant. C’est encore le cas dans ce volume où ce que découvre Willa, lorsqu’elle déclenche le mécanisme installé par son père, surprend le lecteur. Bien que peu crédible, l’idée est totalement fun

Joe Henderson maîtrise bien les personnages qu’il a créés. Leurs interactions parviennent à mêler humour et émotion. L’évolution des relations entre personnages à un côté feel good très agréable qui pourra paraître très naïf à certains lecteurs mais est bien dans le ton de la série. 

L’histoire avance davantage que dans le volume précédent et les retournements sont nombreux. Si l’on a peu de mal à imaginer comment va finir la série, une certaine tension s’installe, emportant le lecteur. Néanmoins, Skyward s’est toujours tenu éloigné du côté dark très en vogue dans les comics actuels, ce qui en fait presque une exception !

Les dessins de Lee Garbett soutenus par les couleurs d’Antonio Fabela accentuent cette ambiance positive. Le dessinateur possède une vraie régularité et sait parfaitement exploiter les idées du scénariste avec des designs inventifs. Certaines double-pages sont particulièrement belles. Les couleurs chaudes valorisent les dessins de Lee Garbett tout en donnat une vraie identité au titre.

Au final, Skyward a mis en avant un personnage féminin courageux, déterminé et aux valeurs bien assises. Un titre de SF tout public et frais, ça change !

Joe Henderson, Lee Garbett et Antonio Fabela concluent leur série sur un ton positif dont on n’est pas surpris tant, depuis le premier épisode, Skyward a misé avec succès sur une  héroïne fraiche aux belles valeurs. Un titre SF tout public, très conseillé !
8
Très bon
On aime
Une série au ton ultra positif
Les dessins de Lee Garbett et les couleurs de Antonio Fabela
De la SF tout public et pas prise de tête
On aime moins
Une certaine naiveté qui ne séduira pas tout le monde