CoMix Stories VO – Octobre 2018 (2)

Quatrième CoMix Sories VO ! Quelques titres confirment leur statut d’indispensables du moment quand certains font leur dernière apparition, aux vues de leur faible intérêt.

LECTEURS VF: ATTENTION! SPOILERS INSIDE!!!

C’est toujours le haut du panier ! 

Venom #7/ ★★★★★ / Donny Cates – Iban Coello / Marvel

L’avis de Boris : Cates s’intéresse à Eddie Brock tout en poursuivant son intrigue globale. Cet épisode se résume à un long échange avec un personnage que le scénariste ramène de l’ancien univers Ultimate et c’est tellement bien écrit que c’en est passionnant. Donny Cates sait toujours sortir une surprise de son chapeau. Ryan Stegman faisant une pause, c’est Iban Coello qui s’y colle et là aussi, c’est le haut du panier. Venom devient petit à petit un chef d’œuvre.

Farmhand #4 / ★★★★★ / Rob Guillory / Image Comics

L’avis de Boris : Un épisode qui s’intéresse à Andréa Jenkins : son passé et ses conséquences. Un épisode solide, une nouvelle fois, qui enrichit grandement la série et en fait un indispensable du moment ! Rob Guillory brille également aux dessins ! Un pur plaisir !

Justice League Dark #3 / ★★★★★ / James Tynion IV – Raul Fernandez, Alvaro Martinez / DC Comics

L’avis de Boris : Comme il l’a fait sur Detective comics, James Tynion IV propose une série riche, dense, pleine de tension, bien dialoguée et aux personnages bien caractérisés. Le vilain The Upside-Down Man est bien flippant et le conflit avec les héros nous happe. Du très très bon ! Direction l’épisode introductif du mini-crossover avec Wonder Woman : The Witching Hour.

Wonder Woman and  Justice League Dark- The Witching Hour #1 / ★★★★★ / James Tynion IV – Jesus Merino / DC Comics

L’avis de Boris : James Tynion IV sort le grand jeu. Ce début de mini-crossover est excellent. La magie est en train de disparaitre et Diana a un lien apparemment fort avec ce phénomène. Le scénariste redéfinit le personnage, y apportant une influence magique forte et construit un épisode dense et distillant des pistes fort intéressantes. Jesus Merino, aux dessins, assure comme un beau diable !

Immortal Hulk #7/ ★★★★★ / Al Ewing – Joe Bennet / Marvel

L’avis de Boris : Un excellent épisode ! Ewing nous conte un affrontement entre un Hulk manipulateur et des Avengers contraints d’user de tous les moyens, même les moins louables pour finir sur un cliffhanger ahurissant d’horreur ! Immortal Hulk est une des meilleures séries du moment, hors des sentiers battus et d’un niveau constamment excellent !

 

 

Ça continue d’être bon

X-23 #5/ ★★★★★ / Mariko Tamaki – Juan Cabal, Marcio Fiorito / Marvel

L’avis de Boris : Mariko Tamaki continue de maitriser ses personnages pour nous livrer une fin d’arc un poil rapide et convenue mais bien exécutée. Juan Cabal disparait de la série après ce numéro, merci Marvel encore une fois qui n’est pas fichu de maintenir un dessinateur plus d’un arc sur certaines séries !

The Amazing Spider-Man #6-7/ ★★★★★ / Nick Spencer – Humberto Ramos / Marvel

L’avis de Boris : Peter Parker se retrouve embarqué par Boomrang au bar Sans Nom où quiproquos s’enchainent jusqu’à ce que ça tourne mal. D’un autre côté, Spencer poursuit ses intrigues au sujet du Kingpin avec le super vilain qui mène la danse et dont on ne connait pas encore l’identité. Nick Spencer écrit une série plutôt humoristique, faite de personnages secondaires loosers, à l’instar de ce qu’il a fait sur Superior Foes of Spider-man ou certaines de ses séries indés, tout en maintenant un certain équilibre avec son intrigue générale plus sérieuse. Mais en aucun cas, il n’écrit une série Spider-man “classique”. J’aime cette écriture donc j’apprécie le titre mais tout le monde n’adhèrera pas.

Nightwing #50 / ★★★★★ / Benjamin Percy – Travis Moore, Chris Mooneyham, Klaus Janson / DC Comics

L’avis de Matthieu : Suite aux événements survenus dans Batman #55, changement de vie (et de personnalité) radical pour Dick Grayson. Et j’aime ce changement! Malheureusement, il ne durera sans doute pas, et c’est dommage vu le potentiel. Le personnage, déjà catalogué comme le plus beau cul des comics (voir la série Grayson), est ici caractérisé comme un bad boy badass sexy à mort, et ça fonctionne. J’étais blasé par cette série, l’intérêt est remonté en flèche et c’est une parenthèse rafraîchissante qui commence là. Dommage, la partie avec Scarecrow est bien peu subtile…

Oblivion Song #8 / ★★★★★ / Robert Kirkman – Lorenzo de Felici / Image Comics

L’avis de Boris : Nathan parvient à s’échapper de prison et retrouve son frère. Ensemble, ils décident d’aller récupérer la machine de Nathan que le directeur Ward a décidé d’utiliser comme arme. La série est toujours très bonne. L’écriture est fluide et les relations entre les personnages bien construites. Cet épisode contient moins de surprises que les précédents mais c’est vraiment toujours agréable. De Felici réalise toujours un excellent travail aux dessins !

Green Arrow  #45 / ★★★★★ / Julie & Shawna Benson – Javi Fernandez / DC Comics

L’avis de Matthieu : Un numéro lié aux évènements survenus dans Heroes in Crisis, assez touchant, bien écrit, mais qui a un défaut majeur: il laisse sur le côté du chemin un personnage qui a aussi subi un destin tragique et qui n’est même pas mentionné ici.

 

 

Mitigé, mitigé…

Wonder Woman #56 – The Witching Hour #2 / ★★★★★ / James Tynion IV – Emanuela Lupacchino / DC Comics

L’avis de Boris : Après un début en fanfare, James Tynion IV livre un épisode plus classique dans son déroulé et ses surprises. Les pistes continuent toutefois d’être semées mais l’impression générale est plus mitigée. Emanuela Lupacchino réalise de belles planches.

Catwoman #4 / ★★★★★ / Joëlle Jones – Fernando Blanco  / DC Comics

L’avis de Boris : Cette fois-ci, Joëlle Jones évoque la relation avec Maggie. Comme depuis le début de la série, c’est sympa sans être extraordinaire. En plus, la partie dans le passé n’est pas dessinée par Jones mais par Fernando Blanco qui, s’il s’en sort tout à fait bien, n’a pas le trait et le magnétisme de l’américaine.

The Magic Order #4 / ★★★★★ / Mark Millar – Olivier Coipel / Image Comics

L’avis de Boris : La série de Mark Millar continue d’être agréable mais malheureusement sans surprise. Les négociations se terminent dans une impasse, la guerre est désormais inévitable. Olivier Coipel est toujours aussi bon. J’espère que Millar saura conclure sa série dans ses deux derniers épisodes, on connait le bonhomme !

She could fly #4/ ★★★★★ / Christopher Cantwell – Martin Morazzo / Darkhorse

L’avis de Boris: Cantwell termine moyennement sa série, clôturant ses intrigues de façon un peu brouillonne. Les quelques passages avec l’héroïne sont les meilleurs et sont assez émouvants. Finalement, le scénariste aura voulu mélanger plusieurs genres mais n’aura rien approfondi. Une série sympathique, au final, mais qui ne sera pas marquante. Le trait de Martin Morazzo est original, notamment dans certaines scènes au ton horrifique.

 

Cette fois-ci, c’est terminé !

House of Whispers #2 / ★★★★★ / Nalo Hopkinson – Dominike Stanton – John Rauch / DC Comics

L’avis de Boris : House Whispers est une série qui ne parvient pas vraiment à décoller. L’histoire se laisse lire mais n’a rien de passionnant et l’on ne sait toujours pas où veut nous emmener la scénariste. Les dessins, tout à fait corrects, manquent toutefois de la puissance qu’exige le titre. Cette série du Sandman Universe, au contraire de The Dreaming, ne m’emporte pas, je m’arrête là.

Captain America #4/ ★★★★★ / Ta-Nehisi Coates – Leinil Francis Yu / Marvel

L’avis de Boris : Que l’écriture de Coates est décompressée ! Il ne se passe rien ou presque. Cap retrouve la base où Sharon Carter est retenue prisonnière, s’y introduit, se bastonne et …voilà. Certes le discours de Cap est intéressant mais c’est le même depuis 4 épisodes. Les dessins de Yu sont très bons mais ça ne suffit pas. Là aussi, j’arrête.

 


Rendez-vous dans deux semaines environ pour le prochain mix VO qui contiendra les dernières sorties d’octobre. Et si vous souhaitez suivre toutes les micro reviews quotidiennes de singles VO de Matthieu, retrouvez-le sur Instagram: Nygmato.